Sport

Football : Victime de racisme en plein match, un joueur quitte le terrain en larmes (Vidéo)

Football : Victime de racisme en plein match, un joueur quitte le terrain en larmes (Vidéo)

Jordi Osei-Tutu a vécu un terrible moment lors d'un match de pré-saison à Saint-Gall en Suisse ce mardi 9 juillet. Victime de racisme, le jeune joueur d'Arsenal a quitté soudainement le terrain en larmes. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Le racisme est malheureusement encore très présent au sein du sport de haut niveau. Et ce mardi 9 juillet, Jordi Osei-Tutu en a malheureusement fait les frais. Alors qu'il jouait pour le Vfl Bochum (deuxième division allemande) contre le club suisse de Saint-Gall, le jeune d'Arsenal à peine âgé de 20 ans s'est soudainement relevé d'un duel juste avant la mi-temps pour aller se plaindre à l'arbitre. Énervé par le comportement qu'il juge raciste de la part de ses adversaires, Jordi Osei-Tutu a finalement quitté le terrain en larmes. Ce n'est qu'après des discussions entre les staffs des deux équipes et l'arbitre que le jeune joueur est revenu prendre sa place.

"Je suis très déçu de ce qu'il s'est passé"

Face à cet incident, le club d'Arsenal a apporté son soutien à Jordi Osei-Tutu dans un communiqué : "Nous apportons tout notre soutien à Jordi. Le racisme n'a pas sa place dans notre sport et nous ne tolérons aucune forme de discrimination. La nuit dernière Jordi Osei-Tutu a été victime de comportements racistes inacceptables alors qu’il jouait pour Bochum. Le racisme n’a pas se place dans notre jeu et nous ne tolérons aucune forme de discrimination. Tout le club est avec toi, Jordi". De son côté, le jeune homme a également pris la parole dans le document de son club : "Je suis très déçu de ce qu'il s'est passé. Personne ne devrait faire l'objet de discrimination et c'est très dur de comprendre comment un collègue footballeur professionnel peut faire ça. Arsenal et Bochum m'ont apporté un soutien précieux et j'espère que nous pourrons montrer que le racisme n'a pas sa place dans le football".

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people