Sport

Football : Un joueur atteint du Sida se fait virer par son club (Vidéo)

   / 4  
Football : Viré par son club à cause de sa séropositive
1
Football : Viré par son club à cause de sa séropositive
Samuel Nlend s'est fait licencier seulement quatre jour après sa signature
2
Samuel Nlend s'est fait licencier seulement quatre jour après sa signature
Samuel Nlend lors de sa signature à Al Ittihad
3
Samuel Nlend lors de sa signature à Al Ittihad
Samuel Nlend dans ses œuvres
4
Samuel Nlend dans ses œuvres

Alors qu’il venait de signer avec Al Ittihad, le club égyptien a décidé de rompre le contrat de l’attaquant Samuel Nlend. La raison ? Le joueur camerounais a été contrôlé positif à un test du Sida. Il ne sera resté que quatre jours dans son club. Non Stop Zapping vous propose de découvrir ses plus belles actions.

Depuis maintenant plusieurs années, le monde du football a décidé de s’impliquer pour lutter contre le Sida. Durant le dernier Euro 2016, AIDES, l'association de lutte contre le sida, a lancé une campagne de pub haute en couleurs et baptisée "Colors of Love". Sur son site internet, AIDES a expliqué son action : "Célébrer la valeur universelle de l'amour et la diversité des sexualités, tout en rappelant l'importance de se protéger". Sur les affiches vous avez ainsi pu voir deux personnes très proches aux couleurs de deux pays avec les slogans "Faites l’amour, pas la guerre", "Mélangez-vous, protégez-vous". "A certains endroits judicieusement choisis, les couleurs se mélangent, suggérant un rapport charnel entre les deux êtres", a souligné AIDES.

Licencié à cause de séropositivité

"Visiblement, certains confondent compétition sportive et fièvre nationaliste: cette campagne, fidèle à l'esprit décalé et provocateur de AIDES, est la meilleure façon de leur répondre", a confié au "Parisien" Aurélien Beaucamp, président de l’association, et qui fait ici référence au hooliganisme. Et ce lundi, par l’intermédiaire du site "KingFut", on apprend qu’un joueur atteint du VIH vient de se faire virer par son club. Samuel Nlend, qui venait de signer dans le club égyptien d’Al Ittihad, a été contrôler positif à un test du Sida. Mis au courant de sa séropositivité, la direction du club a mis fin à son contrat seulement quatre jours après sa signature. L’attaquant camerounais avait inscrit 12 buts la saison dernière avec l’Union de Douala et avait participé au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) avec son pays. 

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people