Sport

Football : l'hymne de l'Afrique du Sud interrompu... par une sonnerie de portable, la vidéo étonnante

Football : l'hymne de l'Afrique du Sud interrompu... par une sonnerie de portable, la vidéo étonnante

Dimanche 24 mars lors du match international entre l'Afrique du Sud et la Libye, l'hymne de l'équipe visiteuse a été interrompu par la sonnerie du téléphone qui diffusait la musique. Une séquence WTF à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Le football africain est un monde à part. Le continent de l'autre côté de la Méditerrannée voit son sport favori souvent perturbé par un cruel manque d'organisation, des conflits armés ou encore de la corruption à tous les étages (pas que le reste du monde soit épargné à ce niveau là). Récemment, c'est le Cameroun qui a sombré à son tour en se voyant retirer l'organisation de la CAN 2019 à cause du retard de la construction des infrastructures, dû notamment à la corruption qui gangrène le pays. C'est finalement l'Égypte qui organisera la compétition, mais reste à espérer qu'elle saura comment diffuser correctement les hymnes nationaux.

Une pub interrompt l'hymne national

Car la Libye n'a pas fait honneur à la pratique dimanche dernier lors du match entre sa sélection et celle de l'Afrique du Sud, premierp ays à avoir accueilli la plus prestigieuse des compétitions (la Coupe du monde) sur le continent en 2010. Avant le match, les hymnes nationaux des deux pays ont été diffusés dans le stade, comme le veut la tradition. Sauf que celui de l'Afrique du Sud a été interrompu... lorsque le téléphone qui le diffusait vraisemblablement a reçu un coup de fil. Les joueurs et les spectateurs dans le stade ont donc pu entendre des notifications sonner, mais aussi une publicité résonner. Les responsables diront sans doute merci à Youtube pour les publicités qui se déclenchent en plein milieu d'une vidéo. Ou plus simplement engager une petite fille pour chanter l'hymne, comme cette jeune américaine qui a donné le sourire à Zlatan Ibrahimovic.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people