Sport

FIFA : Zinédine Zidane soutient Michel Platini, "c'est la personne idéale"

FIFA : Zinédine Zidane soutient Michel Platini, "c'est la personne idéale"

Zinédine Zidane était mardi soir avec l'équipe de France de football 98 à Toulon pour participer à un match de gala face au Racing Club Toulonnais, au profit d'une oeuvre caritative. Au terme de la rencontre, le célèbre numéro 10 est revenu sur la candidature de Michel Platini à la tête de la FIFA.

Le public connait depuis longtemps les talents de footballeur de Zinédine Zidane. Mardi soir, il a pu découvrir ses talents de rugbyman. L'équipe de france de football, sacrée championne du monde en 1998, était en effet opposée à l'équipe du RC Toulon, championne d'Europe en titre. Une rencontre organisée par l'ancien footballeur Pascal Olmeta, au profit de l'association Un sourire, un espoir pour la vie et dont la première période était consacrée au football tandis que la deuxième a laissé place à l'ovalie. Finalement vainqueurs 33 à 26, les Toulonnais ont quand même pu se rendre compte que Zinédine Zidane avait toujours la forme, lui qui s'est permis le luxe de transpercer la défense des champions d'Europe pour applatir entre les poteaux. 
 

"C'est la personne idéale pour reprendre tout ça"

 
Mais ce qui a également retenu l'attention mardi soir, c'est la réaction de Zinédine Zidane à l'annonce de la candidature de Michel Platini à la tête de la FIFA. L'instance dirigeante du football mondial, en pleine crise depuis quelques semaines et des révélations de corruption, doit en effet élire son nouveau président en février 2016, suite à la démission de Sepp Blatter. Et pour Zizou, l'ancienne star du football français est un choix évident : "C'est la personne idéale pour reprendre tout ça. En plus il a envie d'y aller donc oui on va le souetnir. Il fait du bon boulot, il a toujours fait un bon boulot pour le football et il a envie d'y aller maintenant donc c'est le moment pour lui" a-t-il commenté. Reste à espérer pour Michel Platini qu'il ne soit pas accueilli à la FIFA comme Sepp Blatter a été prié de s'en aller lors de sa dernière conférence de presse. Soupçonné de corruption, le Suisse avait été arrosé de billets par un humoriste britannique quelques minutes avant l'annonce de sa démission. 
Réagissez à l'actu people