Sport

Euro 2016 : Les CRS chargent 200 supporters anglais à Lille (Vidéo)

   / 5  
Euro 2016 : 200 Anglais dispersés par les CRS à Lille
1
Euro 2016 : 200 Anglais dispersés par les CRS à Lille
Des supporters anglais dans les rues de Lille
2
Des supporters anglais dans les rues de Lille
Les CRS étaient fortement mobilisés
3
Les CRS étaient fortement mobilisés
Les CRS ont chargé
4
Les CRS ont chargé
Les CRS ont aussi utilisé du gaz lacrymogène
5
Les CRS ont aussi utilisé du gaz lacrymogène

Afin d’éviter les scènes de violences de Marseille entre hooligans, les forces de l’ordre ont tenté d’éviter tous les regroupements de supporters dans le centre-ville de Lille. Et les CRS n’ont pas hésité à utiliser du gaz lacrymogène et à charger des fans anglais. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Après les terribles violences de Marseille au début de l'Euro 2016, les Russes et les Anglais se sont retrouvés dans le nord de la France. En effet, mercredi la Russie affrontait la Slovaquie à Lille, alors que l’Angleterre est opposée au Pays de Galle ce jeudi à Lens. Et malgré un important dispositif de sécurité de violents affrontements ont éclaté, mardi, entre des supporters des deux camps. Avant cela, les fans des Three Lions s’étaient déjà fait remarquer en humiliant des enfants roms qui faisait la manche. Ils n’ont pas hésité à jeter des pièces à terre tout en rigolant.

CRS VS Supporters anglais

Et pour éviter tout débordement mercredi, les forces de l’ordre avaient pour mission de limiter au maximum les regroupements de supporters. Mais malheureusement, la situation s’est tendue quand un groupe d’anglais, d’environ 200 personnes, n’avait pas vraiment envie de se disperser. Regroupés près de la gare de Lille, ces fans des coéquipiers de Wayne Rooney étaient visiblement alcoolisés. Les policiers ont donc tiré des gaz lacrymogènes vers 23h30. Puis, ils n’ont pas hésité à charger. Résultat ? Les forces de l’ordre ont procédé à 36 interpellations, a affirmé la préfecture dans un communiqué. 50 personnes ont aussi été prises en charge par les services de secours dont 16 ont été hospitalisées. Au total 3900 agents étaient mobilisés à Lille pour assurer la sécurité. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people