Sport

Euro 2016 : France-Islande, Didier Deschamps ne sous-estime pas ses adversaires (Vidéo)

   / 4  
Euro 2016 : France-Islande, Didier Deschamps ne sous-estime pas ses adversaires (Vidéo)
1
Euro 2016 : France-Islande, Didier Deschamps ne sous-estime pas ses adversaires (Vidéo)
Didier Deschamps le sélectionneur des Bleus
2
Didier Deschamps le sélectionneur des Bleus
Didier Deschamps en conférence de presse la veille de France-Islande
3
Didier Deschamps en conférence de presse la veille de France-Islande
Didier Deschamps,
4
Didier Deschamps, "S'ils sont là c'est qu'ils le méritent"

Alors que l'Euro 2016 a donné son tant attendu coup d'envoi le 10 juin dernier, de nombreuses surprises ont alimenté cette compétition. En effet, l’Équipe d'Islande a su prouver sa détermination match après match. Pire encore, les islandais n'ont pas hésité à éliminer l’Angleterre de cet Euro 2016. Alors que l’Équipe de France affrontera l'Islande ce dimanche 3 juillet, Didier Deschamps l’entraîneur des Bleus, de son côté ne sous-estime pas ses adversaires. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Après des semaines et des semaines d’attente, les amateurs de football des quatre coins de l'Europe ont enfin pu assister au coup d'envoi de l'Euro 2016, le 10 juin dernier. Et si certaines nations comme l'Italie, la Belgique ou encore l'Espagne étaient attendues au tournant, d'autres équipes ont suscités d’importantes surprises au sein de la compétition.

C'est le cas notamment de l’Équipe d'Islande. En effet, ce tout petit pays européen participe pour la première fois à l'Euro. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que les islandais ont prouvé leur détermination, en éliminant notamment l'Angleterre de la compétition.

"S'ils sont là, c'est qu'ils le méritent"

Ce dimanche 3 juillet, l’Équipe de France affrontera donc cette fameuse et dangereuse équipe islandaise. A la veille de ce match de quart de final, Didier Deschamps a expliqué qu'il ne fallait en rien sous-estimer ces adversaires qui vont vouloir, encore une fois, tout donner sur le terrain.

« Il n'a pas fallu lutter contre l'idée que ce serait facile. Les joueurs regardent les matchs et on a fait ce qu'il faut. Ils savent que cette équipe islandaise n'est pas là par hasard. Déjà pour venir à l'Euro, ses matchs dans sa poule et ce huitième de finale face à l’Angleterre. Elle n'a rien volé, rien usurpé. S'ils sont là c'est qu'ils le méritent. Il y a des qualités dans cette équipe évidemment. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people