Sport

Euro 2016 - finale : violents incidents dans la fan zone de Paris et sur les Champs-Elysées (Vidéo)

   / 5  
Des incidents ont éclaté sur les Champs-Elysées
1
Des incidents ont éclaté sur les Champs-Elysées
Les casseurs se sont attaqués aux forces de l'ordre
2
Les casseurs se sont attaqués aux forces de l'ordre
Les supporters portugais défilaient sur les Champs-Elysées
3
Les supporters portugais défilaient sur les Champs-Elysées
Des incidents avaient déjà éclaté dans la fan zone du Champs-de-Mars
4
Des incidents avaient déjà éclaté dans la fan zone du Champs-de-Mars
Au moins 50 personnes ont été interpellées
5
Au moins 50 personnes ont été interpellées

La finale de l’Euro 2016 a été très tendue dans les fan zones, notamment celle du Champs-de-Mars. Peu avant 20h, des affrontements ont éclaté entre les forces de l’ordre et des casseurs qui tentaient d’entrer de force dans la fan zone. Et après la victoire du Portugal, des échauffourées ont eu lieu cette fois sur les Champs-Elysées. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Ce dimanche soir au stade de France avait lieu la finale de l’Euro 2016. Et alors que l’équipe de France s’est inclinée face au Portugal sur le score de 1 à 0, les supporters présents à Paris n’ont pas pu profiter entièrement de ce match tant attendu. Dès 19 heures, la fan zone du Champs-de-Mars a été bouclée par les forces de l’ordre après avoir atteint sa capacité maximum. Mais rapidement, plusieurs individus ont tenté de pénétrer dans la fan zone pour rejoindre les 90 000 supporters réunis. Les forces de l’ordre ont utilisé du gaz lacrymogène et des canons à eaux pour tenter de disperser les casseurs qui ont incendié des poubelles et des scooters.

Au moins 50 personnes interpellées

Et après la victoire du Portugal et les larmes de Cristiano Ronaldo, les supporters portugais se sont bien sûr rendus sur les Champs-Elysées pour célébrer comme il se doit cette victoire. Mais rapidement, des échauffourées ont éclaté une nouvelle fois entre les policiers et les casseurs alors que les supporters défilaient sur la célèbre avenue de Paris. Des dégradations de vitrines ont été constatées en début de nuit, et une cinquantaine de personnes au moins ont été interpellées dans la nuit. A Lyon également 9 personnes ont été mises en garde à vue pour des violences, outrages, détention d’artifices ou encore entrave à l’intervention des secours. 

Par Alexia Felix

Réagissez à l'actu people