Sport

Edinson Cavani rend hommage au club de Chapecoense, l’arbitre le sanctionne (Vidéo)

Edinson Cavani rend hommage au club de Chapecoense, l’arbitre le sanctionne (Vidéo)

C’est un bel hommage gâché par l’arbitre Mr Schneider. En effet, suite au terrible drame qui a touché l’équipe brésilienne de Chapecoense, qui a été décimée dans un crash d’avion, Edinson Cavani a souhaité rendre hommage aux victimes. Après son but contre Angers, l’attaquant du PSG a enlevé son maillot pour délivrer un message écrit sur un t-shirt. L’arbitre n’a pas hésité à sortir un carton jaune. Une vidéo à retrouver sur Non Stop Zapping.

Mercredi soir, le PSG a enchaîné une cinquième victoire consécutive en Ligue 1 en s’imposant contre Angers (2-0). Un succès qui permet aux Parisiens de monter à la deuxième place du classement derrière le leader Niçois. "Oui, c'est un match important, non seulement pour les trois points et le classement, mais aussi parce que nous jouions à la maison. C'est important de sentir que nous y sommes forts, et pour les supporters qui viennent et voient l'équipe gagner. L'équipe a joué un peu moins bien, face à une équipe très compacte en défense, et je crois que nous avons fait un match solide et sérieux", a expliqué Unai Emery en conférence de presse.

"Le message était plus important que le carton"

Mais malheureusement, l’image que les spectateurs retiendront de ce match, c’est le carton jaune reçu par Edinson Cavani alors qu’il rendait hommage à l’équipe de Chapecoense. En effet, après son but, il a enlevé son maillot et a laissé apparaître un t-shirt avec les inscriptions "ACF Fuerza". Et Mr Schneider n’a eu aucune hésitation à lui mettre un carton jaune. Une décision qui a beaucoup été critiquée. Edinson Cavani a lui même réagi après la rencontre sur "beIN Sports". "J'ai parlé avec l'arbitre en anglais et il m'a dit que c'était un beau geste. Il m'a dit que cela n'est pas possible les messages sous le maillot, j'ai compris. C'est le message que je voulais donner aujourd'hui, le carton ce n'est pas important. Le message était plus important que le carton."

Par Nicolas D

Réagissez à l'actu people