Sport

Dinamo Bucarest : L'entraîneur est victime d'un infarctus pendant un match (vidéo)

Dinamo Bucarest : L'entraîneur est victime d'un infarctus pendant un match (vidéo)

Ce dimanche 21 juillet, alors que le Dinamo Bucarest affrontait Craiova, l'entraîneur du premier club de football a fait un infarctus. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

La pression était visiblement beaucoup trop importante pour l'entraîneur du Dinamo Bucarest. Ce dimanche 21 juillet, le club de football affrontait celui de Craiova. Tout ne s'est pas tout à fait déroulé comme convenu puisque l'entraîneur du premier club a été victime d'un infarctus. Voilà de quoi sérieusement perturber le match… Eugen Neagoe a en effet fait un malaise en direct, lors de la 25e minute de jeu. S'affalant au bord de la pelouse au niveau des bancs, l'entraîneur de 51 ans a semé la panique en quelques minutes seulement dans tout le stade. Ce dernier a alors perdu connaissance après un infarctus ventriculaire mineur, selon les dires de la presse locale. L'arbitre a ainsi été obligé d'interrompre le match pendant un moment, tandis que le staff de l'entraîneur tentait de le réanimer. Il aura fallu attendre l'arrivée d'une ambulance pour le prendre ensuite en charge.

Un entraîneur gagné par le stress

Pendant un quart d'heure, tous les supporteurs et les footballeurs retenaient leur souffle. Sous le choc, certains ont dissimulé leur visage derrière leurs mains, totalement déboussolés. Certains joueurs ont même commencé à prier pour que l'entraîneur se rétablisse vite. Fort heureusement pour ses proches et pour les membres de son équipe, Eugen Neagoe s'en est sorti. Le corps médical qui était en charge de l'ancien joueur de football roumain lui a posé un stent à l'artère fémorale. Le média Didi sport, qui a repris l'information, explique que cet infarctus pourrait avoir été causé par un stress intense et une mauvaise hygiène de vie. "Il n'avait pas mangé depuis deux jours et buvait des litres de café", déclare une source. Une chose est sûre, Eugen Neagoe devra changer ces mauvaises habitudes bien vite, s'il ne souhaite pas revivre un tel drame.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people