Sport

Cyclisme : Miguel Angel Lopez frappe un supporteur pendant le Tour d'Italie (vidéo)

Cyclisme : Miguel Angel Lopez frappe un supporteur pendant le Tour d'Italie (vidéo)

Ce samedi 1er juin, le coureur cycliste Miguel Angel Lopez s'en est pris physiquement à un spectateur, après avoir chuté. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Voilà un compétitif qui a le sang chaud. Le coureur cycliste Miguel Angel Lopez a complètement perdu tout self-control ce samedi 1er juin. Alors qu'il participait à l'avant-dernière étape du Tour d'Italie, le jeune homme de 25 ans a violemment chuté. L'incident a eu lieu sur les premières rampes du Monte Avena, soit 6 kilomètres avant la zone d'arrivée. Cette mésaventure aura eu le don de faire monter le cycliste colombien en pression en une microseconde. Visiblement décidé à remporter l'épreuve coûte que coûte, qui a débuté le 11 mai dernier, Miguel Angel Lopez a mal vécu ce ralentissement dans la course. Cette péripétie lui aura fait perdre en effet un temps précieux. Le cycliste a dû remonter sur la selle d'un vélo adéquat, ce qui lui a valu de se classer à la 18e place, à 1 minute 49 de Pello Bilbao, le coureur cycliste espagnol ayant remporté le Tour d'Italie. Au classement général, Miguel Angel Lopez, que l'on surnomme "Superman" a toutefois conservé sa sixième place.

Des supporteurs qui feraient mieux de se contenter de regarder

Sur la vidéo partagée sur les réseaux sociaux, notamment sur le compte Twitter de La Chaîne L'Équipe, on découvre le jeune sportif totalement hors de lui en touchant la terre ferme. Remonté, Miguel Angel Lopez se dirige vers un homme qui semble être un supporteur. Semblant lui faire porter le chapeau par rapport à sa violente chute, le jeune cycliste commence à le gifler, jusqu'à ce que la casquette bleue du spectateur s'envole. Ce dernier est alors déjà à terre et ne réplique pas. À la fin de la course, le jeune homme s'est exprimé sur l'incident aux médias. "Les fans doivent avoir plus de respect. Je suis désolé de ce qui s'est passé, c'est de l'adrénaline pure", a-t-il déclaré en guise de mea-culpa. Durant la course, un autre spectateur a tenté à son tour d'aider son idole à gagner un peu de puissance, pour le pire. Il a donc poussé le Slovène Primoz Roglic pendant une quinzaine de secondes. De quoi accabler le cycliste d'une pénalité de 10 secondes, qui le fait figurer à la troisième place du classement général.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people