Sport

Attentat de Nice : L’énorme chant anti-Daesh des supporters niçois lors de Nice-Rennes (Vidéo)

   / 5  
Attentat de Nice : Les supporters niçois expriment leur colère contre Daesh avec un chant
1
Attentat de Nice : Les supporters niçois expriment leur colère contre Daesh avec un chant
L'OGC Nice a tenu à rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice
2
L'OGC Nice a tenu à rendre hommage aux victimes de l'attentat de Nice
Les spectateurs s'étaient vêtus en blanc
3
Les spectateurs s'étaient vêtus en blanc
Le maillot hommage des joueurs avec le noms des 85 victimes
4
Le maillot hommage des joueurs avec le noms des 85 victimes
Les deux
5
Les deux "héros" Franck et Alexandre ont donné le coup d'envoi

Un mois après le terrible attentat de Nice, le stade de l’Allianz Riviera a rendu hommage aux 85 victimes à l’occasion de la première rencontre de Ligue 1 de la saison entre l’OGC Nice et le Stade Rennais. Et durant le match, les supporters niçois ont tenu à adresser un message à Daesh avec un chant bien connu dans les stades. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Il y a un mois, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a tué 85 personnes et fait 400 blessés en fonçant dans la foule sur la Promenade des Anglais à Nice avec son camion. Cet attentat, revendiqué par Daesh, a profondément choqué les Niçois et la France entière. Et dimanche, à l’occasion de la première rencontre de Ligue 1 de la saison entre l’OGC Nice et le Stade Rennais à l’Allianz Riviera, un émouvant hommage a été rendu aux victimes. Les deux équipes avaient arboré un maillot avec les noms des 85 personnes décédées. Tous les spectateurs s’étaient également vêtus de blanc alors qu’un émouvant "Nissa la Bella" a été entonné avant l’entrée des joueurs. Des enfants dans le rond central ont lâché aussi 85 ballons, avant la minute de silence. Puis, Franck et Alexandre, les deux "héros" de cette tragique nuit du 14 juillet ont donné le coup d’envoi.

"Daesh, Daesh on t’enc***"

Sur le terrain, l’émotion était également palpable chez les joueurs et notamment pour le jeune Malang Sarr, auteur de l’unique but de la rencontre qui a donné la victoire aux Niçois. "Je suis d'ici, c'est dur. Je connaissais des gens qui sont partis. C'est un moment fort sur le plan émotionnel. J'ai également pensé à ma famille. Mais ce n'est pas un aboutissement (…) C'est un bel hommage aux victimes. C'était très important pour nous. Ce but, je leur dédie". Enfin, le bouillant public niçois a aussi voulu durant la rencontre adresser un message à Daesh en reprenant à l’unisson un célèbre chant de supporters : "Daesh, Daesh on t’enc***".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people