Sport

Après un violent coup mal placé, ce footballeur est accusé d'homicide involontaire (Vidéo)

Après un violent coup mal placé, ce footballeur est accusé d'homicide involontaire (Vidéo)

Si les coups sont devenus monnaie courante dans le monde du football, certains sortent tout de même de l'ordinaire. Alors qu'il participait à un match amical, un joueur turc a été pris d'un excès de folie. Ce dernier n'a pas hésité à porter un coup de pied extrêmement violent à son adversaire. Résultat des courses, le joueur en question est accusé de tentative d'homicide involontaire. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Dans le football, comme dans tous les sports, il y a des règles à suivre. Et l'une des principale, est de ne porter aucun coup volontaire à son adversaire. Si certains actes de violence sont simplement réprimandés par un carton jaune ou par un carton rouge, d'autres peuvent laisser les arbitres fortement perplexe.

C'est d'ailleurs ce qui s'est passé lors d'un récent match de football en Turquie. Alors qu'il s'agissait d'un simple match amical, Mehmet Degirmenci a été pris d'un excès de folie d'une rare violence. Le joueur qui venait tout juste de prendre un carton rouge à cause d'un croche-pied qu'il venait de faire à son adversaire, Mehmet Degirmenci ne s'est pas arrêté là.

Un coup de pied d'une rare violence

Fou de rage après avoir reçu ce fameux carton rouge, le joueur de football turc est revenu à la charge, en assignant un violent coup de pied dans la tête de ce pauvre joueur déjà au sol. Le joueur en question, qui n'a probablement pas dû comprendre ce qui lui arrivait, a dû être transporté de toute urgence à l'hôpital. Et pour cause, à la suite du coup de pied de Mehmet Degirmenci, le joueur adverse a écopé d'une belle commotion cérébrale.

Mehmet Degirmenci de son côté est dans de sales draps. En effet, le joueur d'origine turque est actuellement accusé de tentative d'homicide involontaire sur son adversaire. Il y a donc de grandes chances pour que Mehmet Degirmenci ne rechausse plus ses crampons pendant un long moment.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people