Sport

Antoine Griezmann ignore une jeune supportrice qui finit en larmes (Vidéo)

Antoine Griezmann ignore une jeune supportrice qui finit en larmes (Vidéo)

Alors qu’il a fait sourire les supporters de l’Atletico Madrid, mercredi soir, lors de la victoire du club espagnol contre le Bayer Leverkusen en Ligue des Champions, Antoine Griezmann a brisé le cœur d’une jeune supportrice. En effet, cette dernière n’a pu obtenir un autographe de l’attaquant français et a fondu en larmes. Des images à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Grande soirée pour Antoine Griezmann lors du huitième de finale aller de la Ligue des Champions contre le Bayer Leverkusen. En ouvrant le score, il est devenu le meilleur buteur de l’histoire de l’Atletico Madrid avec 13 réalisations. "Je suis fier de faire partie de l'histoire d'un club tel que l'Atletico. C'est toujours un honneur et j'espère que je vais continuer à la marquer", a-t-il expliqué après la victoire des siens (2-4). En revanche, devant les caméras de "beIN Sports", Antoine Griezmann a voulu se montrer prudent avant le match retour en Espagne. "On est content parce qu’on voulait gagner, c’est chose faite. On a un match retour important au Calderon, il ne faut pas penser que c’est fait, il faut bien préparer le match pour gagner devant notre public."

200 km pour voir Antoine Griezmann

Mais mardi soir, Antoine Griezmann a aussi beaucoup fait parler de lui en dehors du terrain. En effet, alors qu’une jeune supportrice allemande avait fait 200 km pour lui demander un autographe, ce dernier l’a ignorée en descendant du bus de l’Atlético Madrid. La jeune fille s’est alors mise à pleurer provoquant la colère de son père. "Pas d'autographe, il est simplement passé devant... Nous avons conduit 200 kilomètres pour le voir !" C’est l’émission de télévision espagnole "El Chiringuito de Jugones" qui a capté ce moment. Mais Antoine Griezmann semble vouloir se racheter. En effet, le frère de l’attaquant, Théo, a lancé un avis de recherche sur Twitter pour retrouver "la petite allemande".

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people