Sport

Adil Rami évoque sa moustache, porte-bonheur de l'Équipe de France (vidéo)

Adil Rami évoque sa moustache, porte-bonheur de l'Équipe de France (vidéo)

Ce dimanche 16 juin, les téléspectateurs ont pu découvrir l'impact positif que le joueur Adil Rami a eu sur ses confrères lors de la Coupe du Monde 2019 de football dans le documentaire sur la victoire de l'Équipe de France diffusé sur France 5. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Pour les nostalgiques et alors que la Coupe du monde de football féminine a démarré ce 7 juin, ce dimanche 16 juin la chaîne France 5 a diffusé un documentaire inédit sur les Bleus. Intitulé "C'était écrit – La revanche des Bleus", ce dernier retraçait la victoire de l'Équipe de France durant la Coupe du monde de 2018. Dans cette réalisation, la journaliste Dominique Rouch présente des interviews notamment des joueurs et notamment d'Adil Rami. Le joueur de 33 ans, qui était alors remplaçant pendant le Mondial, a néanmoins eu un rôle très important pendant la compétition sportive. Le compagnon de Pamela Anderson, qui se démarque par sa barbe et sa moustache originales, faisait en effet office de porte-bonheur au reste de son équipe. "Sa moustache est devenue le gri-gri du groupe. Ses partenaires viennent la toucher avant chaque rencontre", apprend-on dans le documentaire.

Un réflexe qui a été emprunté par tous les joueurs

"La moustache déjà elle date de Séville. Un jour devant mon miroir dans la salle de bain, je m'amusais avec ma tondeuse et je faisais des looks, comme on fait dans les films et là j'avais la barbe courte et il ne me restait plus que la moustache", explique le concerné. Rahmouna Ram, la maman d'Adil Rami, n'a pas vraiment eu l'air pour sa part d'apprécier tout de suite l'excentricité de son fils. Au micro de nos confrères, la mère du défenseur de l'Olympique de Marseille a déclaré que ce dernier était persuadé que sa moustache allait faire jaser et il avait visiblement vu juste. Antoine Griezmann notamment fait partie des joueurs qui prennent plaisir à toucher sa moustache avant de rentrer sur le terrain pour un match, afin de mettre toutes leurs chances de leur côté pour gagner. Un réflexe comme un autre, mais qui a de quoi faire sourire.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people