Politique

Zap politique - Valls accuse Mélenchon de "complaisance" avec "le nouvel antisémitisme" (vidéo)

Zap politique - Valls accuse Mélenchon de "complaisance" avec "le nouvel antisémitisme" (vidéo)

Manuel Valls est revenu sur ses altercations avec Jean-Luc Mélenchon. Robert Ménard a indiqué qu’il ne préférait "ni Laurent Wauquiez ni Marine Le Pen". Nicolas Hulot s’est exprimé sur le projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes quand François Bayrou est revenu sur sa démission du gouvernement. Tour des matinales politiques de ce jeudi 12 octobre avec Non Stop Zapping.

Manuel Valls est revenu sur ses altercations avec Jean-Luc Mélenchon. Le leader de La France Insoumise avait dénoncé la proximité de l'ancien PM avec "l’extrême droite israélienne". "Quand je vais en Israël, je rencontre tout le monde. Mais quand on publie ce cliché et quand on dit que je suis l’ami de l’extrême droite israélienne, au fond on veut passer un seul message : dire que Manuel Valls est l’ami des Juifs", raconte-t-il sur Europe 1. "C’est là où il y a une complaisance, là où Jean-Luc Mélenchon et ses amis ne se rendent pas compte et c’est encore plus grave, que l’antisémitisme, ou l’antisionisme, ce nouvel antisémitisme d’aujourd’hui, est au cœur de la matrice d l’idéologie de l’islamisme totalitaire", ajoute le député de l’Essonne. "Il y a au moins de l’opportunisme", indique-t-il.

Sur LCI, Robert Ménard indique ne "préférer personne entre Laurent Wauquiez et Marine Le Pen". "Je pense qu’ils sont tous les deux hors actualité", estime le maire de Béziers. "Pour moi, il ne peut pas y avoir de porosité entre le mouvement gaulliste et le Front national", indique de son côté François Baroin.

Sur France Inter, Nicolas Hulot évoque le projet de construction de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. "Je regarderais quand le problème arrivera en décembre. Je suivrais mes responsabilités", indique-t-il. Ancien membre du gouvernement, François Bayrou revient sur sa décision de le quitter. "Je ne pouvais pas être ministre sans mettre en danger le gouvernement", déclare-t-il.

 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people