Politique

Zap politique - Législatives : "difficile", "prudence", la campagne commentée (vidéo)

Zap politique - Législatives : "difficile", "prudence", la campagne commentée (vidéo)

La campagne officielle pour les élections législatives prend fin ce vendredi 9 juin. Les invités des matinales politiques, candidats, porte-paroles ou politiques, ont commenté cette campagne, certains jetant leurs dernières forces dans la bataille.

Alors que le premier tour des élections législatives se tient le 11 juin,  un sondage OpinionWay consolide la première place de La République en marche (LREM). Interrogé sur le sujet, Édouard Philippe s’est montré réservé. "Je suis prudent sur le raz-de-marée LREM à l’Assemblée nationale. L’exemple britannique de cette nuit, mon expérience personnelle avec Alain Juppé, m’ont conduit à penser que tous ceux, qui avant les élections, tiraient des plans sur la comète, pouvaient être surpris après les élections", déclare le Premier ministre sur Europe 1. 

Face à cette vague En marche annoncée, les candidats à la députation mettent en garde les électeurs. "Il ne faut pas voter pour les députés de La République en marche, ils vont massacrer les petits Français", indique Nicolas Dupont-Aignan sur France 2. "Le pays est dans une immense illusion au sujet de Macron",  déclare de son côté Jean-Luc Mélenchon sur BFMTV. 

Une défaite aux législatives pour Les Républicains et le PS ?

Selon ce même sondage OpinionWay, Les Républicains obtiendraient 21% des voix aux élections législatives. Une défaite pour le parti de droite ? "Je ne fais jamais le deuil avant la fin d’une partie", estime François Baroin sur RTL. Crédité de seulement 7% des intentions de vote, le PS est au plus mal. "Ce sont des élections qui sont difficiles au regard de l’année qui vient de s’écouler", admet Julien Dray qui ajoute qu’une "refondation" aura lieu après les élections.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people