Politique

Zap politique : la claque de Macron et de LREM aux sénatoriales justifiée ? (vidéo)

Zap politique : la claque de Macron et de LREM aux sénatoriales justifiée ? (vidéo)

Le parti politique d’Emmanuel Macron a subi un échec conséquent dimanche 24 septembre lors des élections sénatoriales. Une débâcle commentée dans les matines politiques de ce lundi 25 septembre. Jean-Luc Mélenchon et le budget 2018 étaient également mentionnés dans ces interviews. Tour d’horizon avec Non Stop Zapping.

Pour Christophe Castaner, les sénatoriales sont "un échec, mais un échec attendu". "Ceux qui ont voté représentent les anciens partis et ils ont voté pour les anciens partis", justifie-t-il. À l’opposé, Laurence Rossignol estime que c’est "un avertissement". "Il n’est pas utile de mépriser les électeurs qui n’ont pas voté pour vous", déclare-t-elle.

Sur France 2, François de Rugy plaide pour "une culture de l’efficacité au Parlement et à l’Assemblée nationale".  Sur Public Sénat, Gérard Longuet ne "redoute pas" un groupe constructif. "Ce serait une erreur pour les collègues qui auraient cette tentation", estime-t-il.

Michel Sapin pointe du doigt le budget 2018 "quatre fois plus épais que celui de Nicolas Sarkozy" quand Marlène Schiappa annonce la création "d’un budget sensible au genre". Sur RTL, Benjamin Griveaux critique Jean-Luc Mélenchon et ses députés. "Les 17 parlementaires de la France Insoumise n’ont pas fait une seule proposition depuis qu’ils siègent à l’Assemblée", déclare-t-il.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people