Politique

Zap politique du 20 décembre : Pluie de reproches contre Édouard Philippe après son voyage à 350 000€ (Vidéo)

Zap politique du 20 décembre : Pluie de reproches contre Édouard Philippe après son voyage à 350 000€ (Vidéo)

Le Premier ministre a fait affréter un avion privé pour rentrer de Nouvelle-Calédonie avec deux heures d’avance. Montant des dépenses : 350 000€. Sur RTL, il se défend et assume complètement son choix. Non Stop Zapping vous montre les images.

C’est un montant à faire grincer des dents. 350 000€, c’est la somme déboursée par Matignon pour assurer le transport de Tokyo jusqu’à Paris du Premier ministre des soixante personnes de sa délégation après son voyage officiel en Nouvelle-Calédonie. À  l’origine, le chef du gouvernement devait prendre le même avion que celui utilisé à l’aller, mais, prétextant devoir rentrer plus tôt en France – et souhaitant voyager dans des « conditions confortables », Édouard Philippe a fait affrété un avion privé depuis Tokyo, pour la modique somme de 350 000€. Interrogé sur RTL sur la polémique gonflante sur le sujet, Édouard Philippe « assume complètement » son choix et va même jusqu’à rappeler que son voyage a coûté « 30% de moins que celui identique de [son] prédécesseur en Nouvelle-Calédonie », Manuel Valls.

Ailleurs, le sentiment général est à la grogne. Si Richard Ferrand et Franck Riester rappellent que le voyage du Premier ministre « n’était pas touristique » et que sa position de chef du gouvernement justifie qu’il soit accompagné « de services de sécurité », ils sont nombreux ce mercredi matin à se dire choqués par cette dépense. Pour Stéphane Le Foll, il y a dans « l’avion de la République de quoi se reposer », inutile donc d’affrété un second avion. Pour Damien Abad, vice-président des Républicains, cette polémique est « le symbole de l’arrogance du pouvoir » qui « ne s’impose pas lui-même ce qu’il impose aux autres ».

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people