Politique

Zap politique : budget, loi travail, les annonces du gouvernement critiquées (vidéo)

Zap politique : budget, loi travail, les annonces du gouvernement critiquées (vidéo)

L’Assemblée nationale connaît une semaine de débat pour autoriser le gouvernement à légiférer par ordonnances sur le Code du travail. Les députés de l’opposition invités des matinales politiques de ce jeudi 13 juillet continuent de s’insurger sur cette réforme et mettent en garde Emmanuel Macron. Suite aux annonces sur la diète économique des ministères, le budget continue également de faire débat.

Si La République en marche bénéficie d’une confortable majorité à l’Assemblée nationale pour autoriser le gouvernement à légiférer par ordonnance sur le Code du travail, elle doit jongler avec une opposition décidée à manifester jusqu’au bout. La France Insoumise a ainsi déposé 400 amendements. Sur LCI ce jeudi, Clémentine Autain a pointé du doigt les mesures voulues par le président de la République. "Emmanuel Macron est un président qui gouverne pour l’oligarchie, le capital", déclare-t-elle. "Le gouvernement avance, mais la mobilisation va le rattraper", annonce de son côté Adrien Quatennens. "Nous allons avoir une dégradation massive du Code du travail, c’est un changement de philosophie radical", prévient Pierre Dharréville sur LCP.

Les mesures voulues par Emmanuel Macron et Édouard Philippe pointées du doigt

Alors que Gérald Darmanin a annoncé en début de semaine sa volonté de mettre à la diète les ministères pour parvenir à 4,5 milliards d’euros d’économies, les annonces sur le budget de l’État continuent de faire débat. "Le budget dérive naturellement comme un iceberg de 15- 20 milliards d’euros", indique Éric Woerth. "Cette dérive il faut la bloquer", continue l’élu de l’Oise ajoutant toutefois "qu’on ne peut pas vivre avec 57% de dépenses publiques, c’est contre l’emploi et le pouvoir d’achat des Français".  Sur BFMTV, Christophe Castaner a défendu l’action de son gouvernement. "On a tellement menti auparavant sur la dépense publique que notre opération vérité génère du doute", déclare notamment le porte-parole du gouvernement. 

 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people