Politique

Zap politique : 9 djihadistes français sont revenus depuis janvier selon le Premier ministre (vidéo)

Zap politique : 9 djihadistes français sont revenus depuis janvier  selon le Premier ministre (vidéo)

Invité de France Inter, le Premier ministre Édouard Philippe est revenu sur la délicate question du retour des djihadistes français. Les questions judiciaires concernant les messages de haine sur les réseaux sociaux ou encore l’âge de consentement mutuel dans le cas d’un viol étaient également abordées dans les matinales de ce lundi 13 novembre. Tour d’horizon avec Non Stop Zapping.

Alors que la France commémore les attentats du 13 novembre 2015, Édouard Philippe évoque le retour des djihadistes en France. "Neuf sont revenus depuis le mois de janvier", déclare-t-il. Suite aux attentats, David Assouline, sénateur socialiste de Paris estime que "la bataille culturelle, intellectuelle, dans la société, n’a pas été, suffisamment mené".

Face aux messages de haine propagés sur les réseaux sociaux, Mounir Mahjoubi indique que "les professionnels de la haine en ligne sont des groupes". "Nous avons engagé des discussions avec les grands hébergeurs", déclare de son côté Édouard Philippe. "Nous voulons faire en sorte que les réseaux sociaux améliorent leur délai de réponse sinon ils sont mis en cause", ajoute le chef du gouvernement.

Sur RTL, la ministre de la Justice évoque la question de l’âge du consentement mutuel alors que des affaires de viols entre adultes et fillettes de 11 ans ont défrayé la chronique ces dernières semaines. "La question de l’âge en deçà duquel le consentement du mineur est présumé ne pas exister est tout à fait capitale. L’âge de 13 ans pourrait être retenu",  déclare Nicole Belloubet.

 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people