Politique

Zap politique 8 mars : Marine Le Pen tacle encore la justice, François Fillon de nouveau inquiété ? (vidéo)

Zap politique 8 mars : Marine Le Pen tacle encore la justice, François Fillon de nouveau inquiété ? (vidéo)

Deux candidats à l’élection présidentielle sont inquiétés par la justice, François Fillon et Marine Le Pen. Un sujet encore largement débattu dans les matinales politiques de ce mercredi 8 mars. Quant à Emmanuel Macron, également engagé dans la course à l’Élysée , le candidat d’En Marche s’est félicité d’engranger autant de soutiens.

Les affaires judiciaires des candidats à l’élection présidentielle étaient encore largement abordées ce mercredi matin. Marine Le Pen, convoquée par les juges dans l’affaire des emplois fictifs des assistants parlementaires européens frontistes, est revenue sur ce sujet sur RTL. "Je pense qu’il y a une instrumentalisation de la justice qui cherche à peser sur l’élection présidentielle", déclare la candidate du Front national. "Il y a un fumet de persécution", ajoute-t-elle.

François Fillon aux prises avec une nouvelle affaire judiciaire ?

Du côté de François Fillon, "Le Canard Enchaîné" révèle ce 8 mars que le candidat de la droite et du centre aurait reçu un prêt non déclaré de 50 000 euros de la part de Marc Ladreit de Lacharrière, le propriétaire de la "Revue des deux mondes". Cette affaire pourrait-elle l’inquiéter une nouvelle fois ? En attendant, ces partisans le défendent. "François Fillon est l’homme à abattre", estime Bruno Retailleau sur LCI. "C’est un non-évènement", ajoute-t-il. "Trop c’est trop ! Aux avocats de répondre sur ces questions", s’insurge Jean-Pierre Raffarin sur Europe. Nicolas Dupont-Aignan exprime son "ras-le-bol" sur BFMTV. "Et si on ne parlait pas de François Fillon dans une émission ?", demande-t-il. Quant à Emmanuel Macron, le candidat d’En Marche évoque les soutiens qui continuent d’affluer sur France 2. Dernier en date : celui de Bertrans Delanoë. Le candidat est-il en passe d'être le favori de l'élection présidentielle? 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people