Politique

Zap politique 5 avril- Débat : Le Pen "pas en grande forme", Poutou satisfait, les réactions (vidéo)

Zap politique 5 avril- Débat : Le Pen "pas en grande forme", Poutou satisfait, les réactions (vidéo)

Mardi 4 avril, le premier débat entre les onze candidats à l’élection présidentielle se tenait sur BFMTV et CNews. Ce mercredi matin, prétendants à l’Élysée, porte-paroles et politiques ont réagi à ce débat historique. Certains ont salué la performance, d’autres se sont montrés beaucoup plus sceptiques.

Pour la première fois dans l’histoire de la Ve République, un débat entre tous les candidats à l’élection présidentielle avait lieu. Sur BFMTV ce mercredi 5 avril, François Bayrou est revenu sur  ce rendez-vous télévisé unique. "Il y avait un aspect télé-réalité dans le grand débat, mais il y a eu des moments forts, dont le passage où Philippe Poutou s’adresse à Marine Le Pen", déclare le président du Modem rallié à Emmanuel Macron. Nicolas Dupont-Aignan était également satisfait. "Il y a eu beaucoup d’humanité et les 5 (principaux candidats) n’avaient plus le monopole", indique le candidat de Debout la France sur LCI.  À l’inverse, Luc Chatel ne semble pas avoir apprécié le débat. "J’ai vu beaucoup de chaos dans le grand débat,  des candidats qui pèsent 6% à six, la plupart marxistes ou europhobes", regrette le porte-parole de François Fillon. 

Marine Le Pen pas au top, les petits candidats applaudis

Sur France 2, Alexis Corbière a sévèrement jugé la prestation de la présidente de Front national. "Je n’ai pas trouvé Marine Le Pen en grande forme, sur la laïcité, elle a été face à des contradictions", estime le porte-parole de Jean-Luc Mélenchon.  Sur RTL, Gilbert Collard, lui, s’est montré sarcastique envers François Fillon et Emmanuel Macron. "Je crois que les partisans de Mélenchon sont restés derrière Mélenchon, les partisans de Marine sont restés derrière Marine,  les partisans de Fillon sont restés derrière le corbillard, les partisans de Macron sont restés dans le vide", déclare le député rattaché au FN. "J’ai été très intéressé par la spontanéité des petits candidats", ajoute le soutien de Marine Le Pen. Justement sur Europe 1, Philippe Poutou est revenu sur la nécessité de parler des affaires comme il l’a fait mardi soir. "C’est écœurant, il fallait le dire : le comportement et les mœurs, ça fait partie du programme", indique le candidat du NPA. Quant aux téléspectateurs, ils ont jugé Jean-Luc Mélenchon comme le candidat le plus convaincant de la soirée. 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people