Politique

Zap Politique 30 janvier : Benoît Hamon dézingué par Jean-Pierre Raffarin (vidéo)

Zap Politique 30 janvier : Benoît Hamon dézingué par Jean-Pierre Raffarin (vidéo)

ZAPPING - La journée politique de dimanche a été marquée par la victoire de Benoît Hamon à la primaire de gauche et par le meeting de François Fillon. Revivez les réactions des politiques en vidéo sur Non Stop Zapping.

Meeting à droite, élection à gauche. La journée de dimanche était active pour Les Républicains et le Parti Socialiste. François Fillon était en meeting à Paris pour notamment défendre sa femme Pénélope après la révélation de son possible emploi fictif. Benoît Hamon a quant à lui remporté le second tour de la primaire face à Manuel Valls et sera le candidat du Parti Socialiste à la présidentielle. Deux grands évènements qui n'ont pas manqué de faire réagir la classe politique dans les médias. Éric Ciotti a souligné le "discours fort" de François Fillon, "homme attaqué" comme il l'a décrit sur RTL. Valérie Pécresse était elle dans l'offensive sur France Inter et a qualifié Benoît Hamon de "gauche très dangereuse pour le pays". Elle a précisé que le candidat du PS "essaie de nous faire croire à des chimères" lorsqu'il dit vouloir trouver de l'argent sans augmenter les impôts. 

"L'élection d'un Premier secrétaire du PS"

Jean-Pierre Raffarin a été encore plus incisif sur Europe 1 à l'égard du vainqueur de la primaire : "Je ne pense pas que ce soit un adversaire qui puisse être au second tour de l'élection présidentielle" a-t-il déclaré. Il a comparé la primaire à "l'élection d'un Premier secrétaire du PS", tandis "qu'avec François Fillon on a eu un discours d'un vrai président". L'ancien Premier ministre n'était pas le seul à l'attaquer : le porte-parole de François Fillon, Jérôme Chartier, a estimé sur France 2 que Benoît Hamon est "un frondeur qui pendant 5 ans a cherché à destabiliser la majorité de François Hollande". Selon lui "la vraie primaire, c'est le premier tour de l'élection présidentielle avec Mélenchon, Hamon et Macron". Quant au "PenelopeGate", c'est Thierry Solere qui s'est attelé à défendre le couple Fillon sur France Info. Le député LR des Hauts-de-Seine estime que "François Fillon respecte la loi tous les jours depuis 30 ans " et voit ce scandale comme une manière de "détourner les Français de leur choix".

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people