Politique

Zap politique 3 mars : François Fillon doit-il se retirer de l’élection présidentielle ? (vidéo)

Zap politique 3 mars : François Fillon doit-il se retirer de l’élection présidentielle ? (vidéo)

La tempête continue de souffler chez les Républicains. Après l’annonce de sa très probable mise en examen, François Fillon voit ses soutiens le lâcher les uns après les autres. Sa décision de maintenir sa candidature à l’élection présidentielle ne passe pas. La question de son retrait se pose. Une question encore débattue dans les matinales politiques de ce vendredi 3 mars.

François Fillon est en pleine polémique. En déclarant qu’il serait convoqué chez les juges le 15 mars prochain en vue d’une probable mise en examen et qu’il maintenait sa candidature à l’élection présidentielle, l’ancien Premier ministre a mis le feu aux poudres. Une partie de la classe politique s’interroge sur sa décision alors qu’il avait dit qu’il se retirerait de la course à l’Élysée s’il était mis en examen et le somme de se retirer. C’est le cas de Nadine Morano. "Je souhaite qu’il arrête sa campagne", déclare la députée LR européenne sur France Info. "Je le lui ai dit même si c’est un crève-cœur", nuance-t-elle toutefois. Même constatation pour Dominique de Villepin sur Europe 1. "Il est dans une situation où il ne peut plus être candidat, car il ne peut plus mener campagne sur le fond", indique l’ancien ministre. À gauche également, la demande est similaire. "François Fillon avait dit que s’il était mis en examen, il ne se présenterait pas, la décence l’oblige à le faire aujourd’hui", indique Najat Vallaud-Belkacem sur LCI.

François Fillon taclé par la droite et la gauche

Si une partie de la classe politique demande le retrait de François Fillon, d’autres estiment que sa campagne ne mène plus à rien. "François Fillon s’est présenté comme un saint et s’est positionné en martyr, c’est quelqu’un qui prétend pouvoir être le garant de nos institutions et qui appelle à manifester contre la justice, ce n’est pas possible", condamne Richard Ferrand sur France Inter. "Il s’est mis dans des difficultés qui l’empêchent de faire campagne", estime Florian Philippot sur Public Sénat. Quant à Benoît Hamon, le candidat socialiste accuse François Fillon de prendre en otage la campagne. "J’en peux plus des affaires de François Fillon, ça suffit maintenant, on ne parle plus que de ça", s’exclame-t-il sur BFMTV.  Alors qu’un grand rassemblement est prévu dimanche en sa faveur, François Fillon va-t-il tenir ?

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people