Politique

Zap Politique 3 février – Rachida Dati sur l’affaire Penelope Fillon : "Je ne fais pas de coups en douce" (vidéo)

Zap Politique 3 février – Rachida Dati sur l’affaire Penelope Fillon : "Je ne fais pas de coups en douce" (vidéo)

L’affaire Pénélope Fillon reste toujours à la Une de l’actualité politique suite à la diffusion du reportage de France 2 jeudi dans lequel la femme de François Fillon affirmait en 2007 ne pas être l’assistante parlementaire de son mari. Les invités politiques des matinales du vendredi 3 février regrettent que cette affaire prenne le pas sur le débat de fond à trois mois de l’élection présidentielle.

Au lendemain de la diffusion du reportage d’Envoyé Spécial sur France 2 dans lequel Penelope Fillon affirmait en 2007 ne pas être l’assistante parlementaire de son mari François Fillon, la question continue de se poser sur qui a révélé ces informations au Canard Enchaîné ? Alors que des rumeurs avaient pointé du doigt Rachida Dati, la députée européenne s’en est défendue ce vendredi matin sur BFMTV. "Je ne fais pas de coups dans le dos, je fais des coups en direct donc j’assume quand ça ne va pas je le dis, je ne fais pas de coups en douce", déclare l’ancienne Garde des Sceaux.

Sur LCI, Daniel Cohn-Bendit estime que ce n’est ni la gauche ni François Hollande qui aurait livré de telles informations au Canard Enchaîné. Pour lui, le "coup d’État institutionnel de la gauche" invoqué par François Fillon est "impensable".

Florian Philippot souhaite que François Fillon se retire

Parmi les autres invités politiques de vendredi 3 février, certains demandent que le débat se recentre sur les questions de fond. Si Florian Philippot souhaite "que François Fillon se retire" de la course à la présidentielle, le vice-président du Front national veut "que l’on revienne à un débat de faits".

Même son de cloche pour Pierre Moscovici. Le commissaire européen rappelle que "l’élection présidentielle se joue sur des sujets de fond". "Il y a une interrogation, une inquiétude sur l’affaire François Fillon", ajoute-t-il toutefois. 

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people