Politique

Zap politique 3 avril : Fillon dépensier, Mélenchon au plus haut, Poutou sceptique (vidéo)

Zap politique 3 avril : Fillon dépensier, Mélenchon au plus haut, Poutou sceptique (vidéo)

Invité sur BFMTV ce lundi 3 avril, François Fillon a évoqué les affaires judiciaires qui ont fortement influencé sa campagne. Alors que Jean-Luc Mélenchon talonne dorénavant le candidat de la droite et du centre dans les sondages, certains invités des matinales envisagent un second tour entre Marine Le Pen et le candidat de la France Insoumise.

François Fillon était l’invité de Jean-Jacques Bourdin ce lundi matin. Il est revenu sur les affaires judiciaires dont il est l'objet. "Ma mise en examen est la plus rapide de ce type d’affaires dans la Ve République", déclare-t-il notamment. Alors que le candidat de la primaire de le droite et du centre a été pointé du doigt pour son rapport à l’argent, il a indiqué "qu’il n’arrivait pas à mettre de l’argent de côté". 

Plus que fragilisé à cause de ces affaires, François Fillon voit Jean-Luc Mélenchon le talonner dans les sondages. Pour certains, le candidat de la France Insoumise pourrait même être au second tour face à Marine Le Pen. "Une finale comme celle-ci, c’est possible dans ce climat tendu", indique Julien Dray sur Cnews.  Même son de cloche pour Louis Alliot. "Face à Jean-Luc Mélenchon, il y aurait un débat sérieux entre deux candidats hors système", indique le vice-président du FN qui rappelle que "Bien souvent nous votons de la même manière". 

La percée de Jean-Luc Mélenchon commentée

Justement, la poussée de Jean-Luc Mélenchon dans les sondages est commentée ce lundi 3 avril. "Jean-Luc Mélenchon gagne le premier prix du concours d’éloquence", déclare Laurence Rossignol sur RTL. "Mais il y a un signal inquiétant derrière lui : une gauche qui a renoncé à gouverner", ajoute la ministre.  Philippe Poutou se montre encore plus sceptique  sur France 2. "On voit mal la gauche gagner", déclare-t-il. Reste à savoir si Jean-Luc Mélenchon va conserver cette dynamique.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people