Politique

Zap politique 23 février – Alliance François Bayrou Emmanuel Macron : les réactions des politiques (vidéo)

Zap politique 23 février – Alliance François Bayrou Emmanuel Macron : les réactions des politiques (vidéo)

François Bayrou a créé la surprise mercredi 22 février en annonçant une alliance avec Emmanuel Macron. Le président du Modem renonce à se présenter une quatrième fois à l’élection présidentielle. Ce jeudi 23 février, les invités politiques des matinales dont le maire de Pau, ont commenté cette décision.

Nouveau coup de théâtre dans cette campagne présidentielle. Alors que tout le monde pensait que François Bayrou se préparait à se présenter pour la quatrième fois à l’élection présidentielle, le président du Modem a choisi de s’allier à Emmanuel Macron. "J’ai fait une offre d’alliance inédite à Emmanuel Macron", explique le maire du Pau sur RTL. "Il est important de changer le paysage politique. La vie politique doit se jouer au vu et au su des citoyens et non pas derrière le rideau", continue François Bayrou.

Une décision qu’ont saluée les soutiens du candidat d' "En Marche !".  "Les Français perçoivent François Bayrou comme étant celui pour qui la probité est la moins questionnable de la classe politique française", indique Benjamin Griveaux, le porte-parole d’Emmanuel Macron, sur France Inter. Sur LCI, François de Rugy, qui vient de rejoindre l’ancien ministre de l’Économie, s’est félicité de cette annonce. 'J’ai été agréablement surpris par la décision de François Bayrou', déclare-t-il.

L’alliance François Bayrou – Emmanuel Macron taclée par la droite

À l’inverse,  les critiques fusent à droite. '(…) C’est un homme à la mer depuis plusieurs années, il s’est abimé (…) François Bayrou s’est échoué sur une plage, non pas de sable blanc, mais de galets', déclare François Baroin sur Europe 1. Même son de cloche pour Nadine Morano sur BFMTV. 'C’est un récidiviste du pire choix pour la France. Il choisit ça parce qu’il sait très bien qu’il n’ a pas les moyens d’être candidat à l’élection présidentielle', estime la députée européenne pour qui l’alliance entre Emmanuel Macron et François Bayrou, c’est 'l’union de la faiblesse'. Sur France Info, Éric Ciotti tient le même discours. 'La fusion des girouettes n’a jamais donné le bon cap en matière politique', lâche le député des Alpes-Maritimes.  Les électeurs seront-ils convaincus par cette alliance ?

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people