Politique

Zap politique 15 mars : François Fillon mis en examen, Mélenchon et Philippot le taclent (vidéo)

Zap politique 15 mars : François Fillon mis en examen, Mélenchon et Philippot  le taclent (vidéo)

François Fillon a été mis en examen mardi 14 mars pour détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux. Invité de Radio Classique mercredi 15 mars, le candidat de la droite et du centre a réaffirmé son innocence. À l’inverse, ses adversaires politiques, dont Florian Philippot et Jean-Luc Mélenchon, l’ont fermement taclé.

François Fillon a été mis en examen mardi 14 mars, un jour plus tôt que le calendrier prévu. L’élu Les Républicains est poursuivi pour détournement de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquements aux obligations de déclaration à la Haute autorité sur la transparence de la vie publique.   Invité ce mercredi 15 mars sur Radio Classique, François Fillon réaffirmé qu’il était "innocent". "Il y a une instrumentalisation des affaires contre moi avec un objectif : m’empêcher d’être candidat à l’élection présidentielle", déclare l’ancien Premier ministre.

Un discours également tenu par Éric Ciotti. Invité sur BFMTV, le député LR des Alpes-Maritimes a indiqué qu’il "était convaincu de son innocence". "François Fillon a reconnu des fautes notamment sur des périodes qu’on juge avec un regard contemporain", ajoute-t-il.

Jean-Luc Mélenchon et Florian Philippot dézinguent François Fillon

À l’inverse,  Jean-Luc Mélenchon a vivement critiqué l’attitude de l’ancien Premier ministre. "Là où ça ne peut pas aller, c’est quand il dit : ‘il y a un temps pour la justice et un temps pour le reste’. Non ce n’est pas vrai ! Le temps de la justice, c’est le temps permanent", déclare le candidat à l’élection présidentielle sur Europe 1. "Les Français se sont fait une opinion sur François Fillon et son rapport à l’argent", estime de son côté Florian Philippot sur RTL.

Pour Henri Guaino, "ce qui est arrivé à François Fillon le met dans une situation dans laquelle il est lui est impossible de partager son programme, qui est un programme de sacrifice, avec les Français". "Vous ne pouvez pas demander des sacrifices quand vous vous trouvez dans cette situation", ajoute le candidat à l’élection présidentielle. "Le problème avec François Fillon sur ces affaires, c’est qu’il n’a jamais fourni d’explications convaincantes sur rien", déclare François de Rugy sur LCP.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people