Politique

Zap politique 13 mars : François Fillon se défend, Marine Le Pen le dézingue (vidéo)

Zap politique 13 mars : François Fillon se défend, Marine Le Pen le dézingue (vidéo)

François Fillon est une fois de plus dans la tourmente. Le candidat de la droite et du centre est accusé de s’être fait offrir pour 48 500 euros de costumes. L’ancien Premier ministre a vigoureusement contre-attaqué ce lundi 13 mars sur Europe 1 quand Marine Le Pen et les autres invités des matinales politiques l'ont vivement critiqué.

Nouvelle affaire en vue pour François Fillon ? Après le Penelope Gate, le candidat de la droite et du centre est pointé du doigt pour s’être vu offrir des costumes pour 48 500 euros dont une partie aurait été réglée en liquide et l’autre en chèque signé par un ami qui souhaite rester anonyme. Deux problèmes se posent : si ce sont des dons de plus de 150 euros en lien avec leur mandat, les députés doivent les déclarer au déontologue de l’Assemblée nationale et si cet anonyme n’est pas un proche, il y a un risque de conflit d’intérêts.

Sur Europe 1, François Fillon a vivement réagi. "Plus on va m’attaquer, plus je vais répondre", déclare-t-il dénonçant "une forme de chasse à l’homme".  "Je ne vais pas répondre, c’est ma vie privée, ça ne regarde personne, j’ai parfaitement le droit de me faire offrir un costume par un ami", ajoute-t-il au sujet de l’affaire.

François Fillon taclé par Marine Le Pen et Aurélie Filippetti

Sur France Info, Marine Le Pen n’a pas manqué de critiquer François Fillon. "Je considère que la personnalité de François Fillon est assez éloignée de l’image qu’il voulait donner de lui-même", déclare la patronne du FN. Pour Aurélie Filippetti, invitée de LCI,  l’affaire des costumes est "une coupure totale avec ce que vivent les Français". "Ça me choque profondément ! On est devenu une démocratie bananière", s’offusque de son côté Yannick Jadot sur LCP. "Ce n’est pas de la bonne hygiène démocratique", estime Richard Ferrand qui ironise sur le sujet. "Emmanuel Macron a gagné sa vie, a réellement bossé, pas besoin de copains pour acheter ses costards", lâche-t-il sur BFMTV.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people