Politique

Violents affrontements entre manifestants et CRS devant le théâtre de l’Odéon (vidéo)

   / 5  
Devant le théâtre de l'Odéon, occupé par les manifestants, les CRS ont chargé
1
Devant le théâtre de l'Odéon, occupé par les manifestants, les CRS ont chargé
Les deux camps se sont toisé quelques instants
2
Les deux camps se sont toisé quelques instants
Puis les CRS ont décidé de charger
3
Puis les CRS ont décidé de charger
Plusieurs manifestants ont alors chuté
4
Plusieurs manifestants ont alors chuté
Alors que les forces de l'ordre ont fait usage de gazs lacrymogènes
5
Alors que les forces de l'ordre ont fait usage de gazs lacrymogènes

Alors que le théâtre de l’Odéon était occupé depuis dimanche soir par une cinquantaine d’intermittents du spectacle, des manifestants de Nuit debout les ont rejoints lundi. Un échange tendu avec la police s’en est suivi. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Dimanche soir, une cinquantaine d’intermittents du spectacle avait décidé d’occuper le théâtre de l’Odéon afin de protester contre les négociations actuelles d’assurance chômage, vous rapportait Non Stop Zapping. Rejoints par des manifestants de Nuit debout, ils ont aussi demandé le retrait de la Loi travail, qui fait descendre depuis plusieurs semaines les manifestants dans les rues des grandes villes de France. Auprès des manifestants, des casseurs se greffent au mouvement et affrontent régulièrement les forces de l’ordre, quand ils ne tentent pas d’approcher du domicile du Premier ministre Manuel Valls.

"Vous êtes Barjots les gars"

Lundi, intermittents et partisans du mouvement Nuit debout désiraient tenir une assemblée générale à l’intérieur du théâtre de l’Odéon. Finalement, celle-ci a eu lieu devant le bâtiment mais avant que les quelques 300 à 400 personnes ne tiennent cette réunion, des affrontements ont éclaté avec les CRS postés devant le théâtre pour faire reculer les manifestants. Après un face-à-face de quelques minutes, ils ont décidé de charger les dizaines de personnes qui leur faisaient face.

En quelques secondes, un mouvement de panique s’est inséré dans les rangs des manifestants et certains ont chuté en percutant des scooters garés à proximité ou des chaînes reliant deux poteaux en béton. Les CRS ont notamment usé de gazs lacrymogènes pour repousser les manifestants. 

Réagissez à l'actu people