Politique

Violence policière aux Etats-Unis : La nouvelle vidéo choc sur un campus universitaire

Violence policière aux Etats-Unis : La nouvelle vidéo choc sur un campus universitaire

Dans l'oeil du cyclone depuis plusieurs mois et de nombreuses affaires de violences, la police américaine connaît ces derniers jours un nouvel épisode néfaste à son image. C'est cette fois la police de Tuscaloosa, dans l'Alabama, qui s'est fendue d'une arrestation extrêmement violente sur un campus universitaire. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C'est peu dire que l'image de la police américaine s'est considérablement dégradée ces derniers mois. Après les décès des afro-américains Michael Brown à Ferguson et Eric Gardner à New York des manifestations avaient éclaté dans tous les Etats-Unis. Lorsque les policiers responsables de leurs morts n'ont finalement pas été inquiétés par la justice, des émeutes ont même éclaté. Et malheureusement depuis, ces épisodes de violence policière contre la communauté afro-américaine se multiplient. Le 26 octobre dernier, comme Non Stop Zapping vous l'expliquait, un policier blanc avait fait usage d'une violence hallucinante dans une salle de classe du lycée de Columbia en Caroline du Sud. Après avoir eu un comportement inapproprié en cours, une jeune fille noire avait été mise à la porte par son professeur. Devant son refus, celui-ci avait demandé à la police d'intervenir. Et celui-ci  n'avait fait preuve d'aucun ménagement et d'un zèle légèrement disproportionné en saisissant la jeune élève par le cou, en l'envoyant valser et en la traînant par terre. 
 

La police de Tuscaloosa en pleine tourmente

 
Bref, le climat qui entoure les forces de l'ordre américaines est délétère. Et ça ne risque pas de s'arranger. Depuis lundi une nouvelle vidéo d'une arrestation d'une violence inouïe circule sur le web. Les faits se déroulent cette fois à Tuscaloosa, dans l'Alabama, et plus précisément sur le campus de l'université de la ville. On y voit un policier tenter d'interpeller un jeune étudiant. Celui-ci refuse calmement d'obtempérer, en faisant valoir que le policier ne peut pas rentrer chez lui sans mandat. Il demande même pour quel motif il est en état d'arrestation mais le policier refuse de répondre. Après quelques minutes de discussion sourde, le policier fait soudain irruption dans le domicile du jeune homme. Un nombre inattendu de ses collègues à sa suite. Propulsé dehors, le jeune homme est alors frappé à plusieurs reprises avec une matraque et visiblement tazé. Clairement pas la meilleure publicité pour la police américaine.
Réagissez à l'actu people