Politique

Une énorme bagarre générale éclate en pleine séance au parlement turc (vidéo)

   / 5  
Les débats ont été houleux en Turquie...
1
Les débats ont été houleux en Turquie...
Le ton est rapidement monté entre le parti au pouvoir et l'opposition prokurde
2
Le ton est rapidement monté entre le parti au pouvoir et l'opposition prokurde
Certains n'ont pas hésité à sauter depuis les tables pour s'en mêler
3
Certains n'ont pas hésité à sauter depuis les tables pour s'en mêler
D'autres ont lancé sur leurs rivaux tout ce qu'ils trouvaient
4
D'autres ont lancé sur leurs rivaux tout ce qu'ils trouvaient
De nombreux coups ont été échangés avant l'interruption
5
De nombreux coups ont été échangés avant l'interruption

Lundi 2 mai, une réunion de la commission constitutionnelle turque a été brutalement interrompue lorsque des dizaines de députés en sont venus aux mains. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Le débat parlementaire sur la loi travail a débuté ce mardi à l’Assemblée nationale. Comme Non Stop Zapping l’indiquait un peu plus tôt dans la journée, des militants du mouvement Nuit debout se sont assis ce matin sur le pont de la Concorde afin de se faire entendre. Les débats doivent durer deux semaines et Manuel Valls ne devrait pas s’offrir de nouveau fou rire comme il y a quelques semaines, au sein d’un hémicycle où Christiane Taubira avait été ovationnée après l’annonce de sa démission de son poste de ministre de la Justice et garde des sceaux.

Le débat portait sur l'immunité parlementaire

Si quelques émeutes émaillent parfois les débats, comme lorsque Pamela Anderson était venue défendre la cause animale, ce n’est rien à côté de ce qui s’était passé en février au Kosovo. L’opposition, qui réclamait le départ du gouvernement, avait lancé des grenades lacrymogènes en pleine séance. La salle avait été évacuée.

En Turquie, une réunion de la commission constitutionnelle a été interrompue lundi 2 mai. Elle discutait d’une proposition soutenue par le gouvernement de retirer l’immunité aux parlementaires. La tension est montée et des dizaines de députés du parti au pouvoir et de la formation prokurde en sont venus aux mains. En costumes, certains n’ont pas hésité à sauter dans la foule depuis les tables pour se mêler à la bagarre générale.

Réagissez à l'actu people