Politique

Un maire renvoie les déchets polluants à leurs propriétaires, la vidéo buzz

   / 5  
Le maire d'Oise renvoie les déchets sauvages chez ses riverains
1
Le maire d'Oise renvoie les déchets sauvages chez ses riverains
Le maire d'Oise lutte contre la pollution dans sa ville
2
Le maire d'Oise lutte contre la pollution dans sa ville
Il tente de rendre sa ville propre
3
Il tente de rendre sa ville propre
Un maire renvoie les déchets chez ses riverains pollueurs
4
Un maire renvoie les déchets chez ses riverains pollueurs
Les déchets sont renvoyés au domicile du riverain
5
Les déchets sont renvoyés au domicile du riverain

Un maire de l'Oise a décidé de renvoyer les déchets au domicile des riverains pollueurs pour mettre fin à l'abandon sauvage des ordures. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Depuis plusieurs années, les politiques ont conscience qu'il faut préserver la planète en recyclant ses déchets. Tout est mis à disposition des citoyens pour qu'ils prennent conscience d'une telle importance. Alors que certains s'évertuent à tout trier, d'autres n'hésitent pas à déverser leurs déchets dans la nature. Pour faire réagir, un photographe a décidé d'entourer des personnes de quatre ans de déchets et les images sont stupéfiantes. Non Stop Zapping vous dévoile l'initiative d'un maire de l'Oise qui en avait marre de voir ses riverains déverser leurs déchets dans la ville sans aucune autorisation. Christophe Dietrich, le maire de Laigneville a ainsi mis en place un nouveau dispositif : "Si vous dégueulassez notre commune, nous dégueulasserons chez vous".

Un maire opte pour le "retour à l'envoyeur"

Le principe est simple : il faut identifier l'individu qui a déversé ses déchets sans autorisation pour lui renvoyer ses ordures devant chez lui. Une initiative qui ressemble à l'action d'éleveurs qui avaient déversé des déchets devant des abattoirs. Christophe Dietrich a filmé la scène et a posté la vidéo sur le Facebook de la municipalité. Depuis, les images font le buzz sur la toile. Pour le site "Le Point", le maire explique ainsi ce dispositif qu'il a créé il y a deux ans : "Au début on retrouvait les responsables et on déposait une plainte. Même avec des preuves à l'appui, tous les cas ont été classés sans suite. Ça empirait, les gens se plaignaient de la ville salle. Que pouvais-je faire d'autre puisque la loi n'était pas avec moi ?"

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people