Politique

Un député LR veut faire exécuter les jihadistes français en Irak et en Syrie, la vidéo polémique

Un député LR veut faire exécuter les jihadistes français en Irak et en Syrie, la vidéo polémique

Pierre-Henri Dumont, député LR du Nord, a tenu des propos polémiques sur le plateau de LCP : il a déclaré envisager de faire exécuter les jihadistes français en Irak et en Syrie plutôt que de les rapatrier pour qu'ils soient jugés et emprisonnés en France. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

C'est le sujet qui divise la classe politique depuis le début de la semaine : Christophe Castaner envisage de faire revenir 130 jihadistes français emprisonnés en Irak et en Syrie, où ils sont partis combattre pour l'État islamique. L'objectif étant bien sûr de les faire juger par des tribunaux français avant de les emprisonner. Mais l'annonce a suscité la colère de la droite et de l'extrême droite, plusieurs reponsables estimant que ces jihadistes français doivent être jugés sur place, être emprisonnés au Moyen-Orient et être déchus de la nationalité française. Mais un député des Républicains est allé encore plus loin.

"On les tue sur place"

Pierre-Henri Dumont, député LR du Nord et... référent immigration pour son parti, a tenu des propos chocs sur "LCP" : "Il y a un choix qui est la réponse juridique, celle d’intelligence avec l’ennemi, leur retirer la nationalité. Et puis il y a un autre choix, celui de l’élimination de ces personnes, ça a déjà été fait par le passé" a-t-il déclaré. Des propos qui ont interloqué la présentatrice et surtout la députée LaRem Marie-Christine Verdier-Jouclas face à lui. Pierre-Henri Dumont propose des "éliminations ciblées, qui ont été pratiquées déjà par différents services" précise-t-il. "Je comprends vraiment pourquoi je ne pourrais jamais respecter aujourd'hui les valeurs du groupe Les Républicains" a répondu la députée en face de lui. "On les tue sur place" rajoute son adversaire politique. Pierre-Henri Dumont est resté ferme depuis l'interview sur ses positions, affirmant que ses idées sont partagées par de nombreux responsables des Républicains. Et par Manuel Valls il y a tout juste un an...

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people