Politique

Turquie : Une voiture piégée explose à Ankara, tuant 28 personnes (Vidéo)

Turquie : Une voiture piégée explose à Ankara, tuant 28 personnes (Vidéo)

La Turquie a été une nouvelle fois la cible d’un attentat ce mercredi 17 février. En plein centre de la capitale Ankara, un véhicule piégé a explosé tuant au moins 28 personnes. Selon les autorités, cette attaque visait vraisemblablement un convoi militaire. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

C’est un nouveau drame qui a touché la Turquie de plein fouet ce mercredi 17 février. Alors que le pays se remettait doucement de l’attentat suicide survenu à Istanbul le mois dernier et qui avait fait 10 morts et 15 blessés, cette fois c’est la capitale turque, Ankara, qui a été touché par une attaque très violente. Visant un convoi de bus de l’armée près de la place centrale de Kizilay, où sont localisés de nombreux ministères dont le Parlement turc, une voiture piégée a explosé vers 18h31 heure locale : "L’attaque terroriste a été déclenchée lorsque les véhicules étaient arrêtés à un feu rouge à un croisement", a expliqué le commandement de l’état-major dans un communiqué.   

La Turquie prête à riposter

La violente déflagration, entendue à plusieurs kilomètres à la ronde, a tué au moins 28 personnes et a blessé 61 autres. Alors que les autorités n’ont pour le moment pas identifié les auteurs de cette attaque, le président turc Recep Tayyip Erdogan a réagi dans la soirée : "Que l’on sache que la Turquie n’hésitera pas à recourir à tout moment, à tout endroit et en toute occasion à son droit à la légitime défense". Son premier ministre avait quant à lui immédiatement annulé une visite prévue à Bruxelles où les représentants de 11 pays de l’Union Européenne devaient se réunir pour se répartir davantage de réfugiés arrivant de Turquie. De son côté, François Hollande a également dénoncé par voie de communiqué "l’odieux attentat qui a fait de très nombreuses victimes à Ankara ce soir. Il adresse aux autorités turques et au peuple turc son soutien et toute sa solidarité devant cette nouvelle épreuve". Rapidement, les chaînes d’information turques ont montré des images d’un violent incendie qui a embrasé des véhicules après la troisième déflagration.  

Réagissez à l'actu people