Politique

Turquie : Une manifestation anti-Erdogan dégénère à Istanbul

   / 5  
1
La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc
2
La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc
500 manifestants étaient venus protester contre le fascisme
3
500 manifestants étaient venus protester contre le fascisme
La police a violemment réprimé la manifestation
4
La police a violemment réprimé la manifestation
Les manifestants se protègent des gaz lacrymogène
5
Les manifestants se protègent des gaz lacrymogène

Quelques 500 personnes se sont réunies samedi 18 au soir dans les rues d’Istanbul pour protester contre le fascisme et la présidence de Recep Tayyip Erdogan. Les manifestants, qui défilaient pacifiquement, ont été violemment pris à partie par les forces de l’ordre. Non Stop Zapping vous en dit plus.

La police turque a violemment dispersé un groupe de manifestants samedi soir à Istanbul dans le quartier animé de Cihangir. Les forces de l’ordre ont fait usage de très nombreux gaz lacrymogènes mais aussi de canons à eaux et de balles en caoutchouc pour disperser les quelques 500 personnes présentes. Les manifestants, majoritairement des jeunes, étaient venus protester contre ‘’le fascisme’’ et ont notamment mis en cause le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan, l’accusant d’être un  ‘’voleur’’ et un ‘’meurtrier’’. Si l’intervention des forces n’a à priori pas fait de blessés, elle témoigne de l’escalade des tensions dans le pays entre les conservateurs et la jeunesse, quelques jours à peine après un attentat suicide qui a fait onze morts.

Le fossé se creuse entre les conservateurs et la jeunesse

En effet, la veille, un groupe d’islamistes a fait irruption chez un disquaire de la ville où s’étaient réunis quelques fans du groupe américain Radiohead. Une vingtaine d’hommes ont  violemment chassés les mélomanes en leur criant ‘’Qu’est-ce que vous faites ici pendant le ramadan, sortez !’’. Critiquant notamment la consommation d’alcool de ses jeunes, certains d’entre eux auraient lancé à  l’attention des fans du groupe américain ‘’Nous vous tuerons, espèces de bâtards’’. Les musiciens du groupe Radiohead ont témoigné leur soutien via un communiqué quelques heures après les faits.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people