Politique

Turquie : Un célèbre journaliste victime d’une tentative d’assassinat en direct, la vidéo choc !

   / 5  
Turquie : Un célèbre journaliste victime d’une tentative d’assassinat en direct, la vidéo choc !
1
Turquie : Un célèbre journaliste victime d’une tentative d’assassinat en direct, la vidéo choc !
Can Dündar, rédacteur en chef du quotidien d'opposition turc
2
Can Dündar, rédacteur en chef du quotidien d'opposition turc "Cumhuriyet"
Plusieurs journalistes étaient en train de faire des directs
3
Plusieurs journalistes étaient en train de faire des directs
Quand un homme armé a tiré trois coups de feu
4
Quand un homme armé a tiré trois coups de feu
Le tireur a ensuite été interpellé par la police
5
Le tireur a ensuite été interpellé par la police

Le journaliste turc d’opposition Can Dündar a été visé par une tentative d’assassinat devant le tribunal d’Istanbul alors qu’il se rendait à son procès après avoir révélé l'existence de livraisons d'armes de la Turquie à des rebelles islamistes en Syrie. Le tireur a fait feu à trois reprises avant d’être interpellé. Une séquence choc que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C’est une scène surréaliste qui s’est déroulée vendredi devant le palais de justice d’Istanbul. En effet, alors que le journaliste d’opposition Can Dündar était en train de répondre à une interview de la chaîne turque "NTV", un homme a surgit en criant : "tu es un traître et tu vas en payer le prix !", avant de tirer trois coups de feu. Seul un journaliste a été blessé par ricochet au mollet avant que l’agresseur ne dépose son arme et se fasse interpeller. Can Dündar se rendait au tribunal pour être jugé après avoir révélé l'existence de livraisons d'armes de la Turquie à des rebelles islamistes en Syrie en 2014 dans un article.

"Nous continuerons de faire notre métier de journaliste"

Cela avait provoqué la colère du premier ministre truc Recep Tayyip Erdogan qui s'est d'ailleurs porté partie civile dans ce procès. Après cette attaque, Can Dündar, qui a frôlé la mort, a déclaré à la presse : "Je suis indemne, je ne connais pas cette personne, mais je connais très bien ceux qui nous prennent pour cible". Une allusion qui vise bien évidemment les autorités turques. En revanche à l’issue du procès, Can Dündar, rédacteur en chef du quotidien "Cumhuriyet", et Erdem Gül, son chef de bureau à Ankara, ont été condamnés respectivement à 5 ans et dix mois et 5 ans de prison ferme pour "divulgation de secrets d'Etat". "Nous continuerons de faire notre métier de journaliste malgré toutes ces tentatives de nous réduire au silence. Nous sommes obligés de préserver le courage dans notre pays", a confié Can Dündar après l’énoncé du verdict. 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people