Politique

Tags antisémites sur les portraits de Simone Veil : Une survivante de camp de concentration réagit (vidéo)

Tags antisémites sur les portraits de Simone Veil : Une survivante de camp de concentration réagit (vidéo)

Ce vendredi 24 mai dans "C à vous" sur France 5, la survivante du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau s'est indignée par rapport aux tags antisémites qui ont récemment défiguré des portraits de Simone Veil. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Ginette Kolinka a 94 ans et c'est une survivante du camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau. Ce 9 mai, elle a publié son livre "Retour à Birkenau", dans lequel elle partage ses mémoires et raconte son terrible passé lors de la Shoah. Ce vendredi 24 mai, cette miraculée était invitée sur le plateau de "C à vous" afin de faire la promotion de son ouvrage, écrit en collaboration avec la journaliste de 44 ans Marion Ruggiéri. Dans l'émission diffusée sur France 5, celle qui a été arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère et son neveu est revenue avec sincérité et émotion sur son incroyable histoire, mais aussi sur les récents actes d'antisémitismes qui ont secoué la France.

Un appel à l'apaisement pour éviter une nouvelle guerre

Indignée notamment par les croix gammées que l'on a pu découvrir sur des portraits de Simone Veil, Ginette Kolinka lâche : "ça, ça m'a fait mal au cœur. Je n'y croyais pas… Vous savez je n'ai pas internet et moi je ne crois que ce que je vois". "Là maintenant, on vit dans une période où on dit que l'antisémitisme revient en masse… Moi je ne vois rien. Seulement justement il n'y a pas tellement, j'ai vu le matin aux actualités les vitrines taguées (…) et le portrait de Simone Veil abimé. Là ça fait peur !", déclare-t-elle avec amertume. "Pour moi, la haine c'est le départ de toute cette violence. Hitler haïssait les juifs, il voulait tuer tous les juifs et moi je répète sans arrêt pendant que je parle. Après, avant, attention… tout ce qui s'est passé, c'est la haine. La haine qui a conduit Hitler à faire tout ce qu'il a fait", rappelle celle qui a survécu à la Seconde Guerre mondiale. "Je dis aux gens : 'si vous avez tendance à vouloir haïr quelqu'un, réfléchissez bien…", conclut-elle en guise de prévention.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people