Politique

Syrie : Les terribles images du siège de Daraya publiées par Amnesty International (vidéo)

   / 5  
Syrie : Les terribles images du siège de Daraya publiées par Amnesty International
1
Syrie : Les terribles images du siège de Daraya publiées par Amnesty International
Les images chocs des bombardements de Daraya en Syrie
2
Les images chocs des bombardements de Daraya en Syrie
Un enfant syrien pleure son frère à Daraya
3
Un enfant syrien pleure son frère à Daraya
Une petite syrienne explique que les bombes larguées sur Daraya veulent la tuer
4
Une petite syrienne explique que les bombes larguées sur Daraya veulent la tuer
Photo des bombardements de l'armée syrienne sur la ville de Daraya
5
Photo des bombardements de l'armée syrienne sur la ville de Daraya

Alors que l’opposition syrienne a suspendu lundi sa participation aux pourparlers de paix qui se tiennent à Genève, Amnesty International a diffusé ce mardi sur son compte YouTube une vidéo terrible des bombardements de l’armée syrienne sur la ville de Daraya. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Lundi, les représentants de l’opposition syrienne ont indiqué qu’ils suspendaient leur participation aux pourparlers de paix qui se tiennent actuellement à Genève pour protester contre la détérioration de la situation sécuritaire en Syrie. Le coordinateur de l’opposition syrienne, Riad Hijab a jugé "inacceptable" de poursuivre ces négociations alors que l’armée continue de "bombarder et d’affamer les civils". Dans la journée, les combats se sont intensifiés, notamment à Alep où 22 civils ont été tués par les bombardements entre le régime et les rebelles syriens.

"On a peur"

Et pour illustrer l’état d’urgence  et faire prendre conscience de la réalité du terrain, Amnesty International a publié ce mardi sur sa page YouTube une vidéo des bombardements qui frappent la ville de Daraya, située à une dizaine de kilomètres de Damas. Une vidéo sur laquelle plusieurs enfants syriens témoignent de la peur dans laquelle ils vivent au quotidien : "Quand les avions s’en vont, on peut sortir" explique l’un d’entre eux, "on a peur". Une autre fillette assure que les avions veulent la tuer lorsque le caméraman lui demande ce que font les bombes. Amnesty International précise cependant qu’aucun baril d’explosifs, dénoncés dans cette vidéo, n’a été largué depuis la cessation partielle des hostilités le 26 février dernier mais que "des attaques utilisant d’autres armements ont eu lieu".

Réagissez à l'actu people