Politique

Syrie - Homs : Des images terribles témoignent de l'horreur (vidéo)

Syrie - Homs : Des images terribles témoignent de l'horreur (vidéo)

Bastion de la révolution syrienne débutée en 2011-2012, la ville de Homs longtemps a longtemps connu une situation de siège, de famine et de combats incessants entre forces rebelles, fidèles à Bachar al-Assad et combattants de Daesh. Contrôlée à nouveau depuis début 2015 par le régime syrien, Homs a pu être filmée pour la première fois par un drone de Russia Today. Une dévastation absolue que nous vous proposons de découvrir sur notre site Non Stop Zapping.

Débutée en 2011 en plein printemps arabe, la révolution syrienne aurait, selon l’observatoire syrien des droits de l’homme, déjà coûté la vie à près de 300 000 personnes. Et cela semble malheureusement bien loin d’être fini. Des victimes originaires pour certaines de villes telles que Kobané, Madaya ou encore Homs, théâtre de terribles sièges et de combats interminables au cours des dernières années. Avec, en plein milieu des affrontements, des civils coincés entre forces révolutionnaires, partisans de Bachar al-Assad et combattants de l’Etat Islamique. C’est justement à Madaya que s’est récemment rendu Sajjad Malik, représentant du Haut Comissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR). Et pour lui, les scènes auxquelles il a assisté dépassent tout ce qu’il avait pu voir jusque-là : "Ce que nous avons vu est assez horrible, il n'y avait pas de vie. Tout était très calme. Des rapports crédibles disent que des personnes sont mortes de faim (...) Ce que nous avons vu à Madaya est sans comparaison (...) par rapport à d'autres parties de la Syrie" a-t-il affirmé.

Une vidéo témoigne de la violence des combats

Ce siège, cette famine, cette désolation, la ville de Homs les a longtemps connus elle aussi. Considérée comme  une ville d’une importance stratégique de premier plan dans le conflit syrien, en raison de sa situation géographique au centre du pays, Homs a longtemps été la ville où les combats  les plus violents avaient lieu. Et ce mercredi, pour la première fois depuis longtemps, une équipe de la télévision russe Russia Today a réussi à se procurer des images de Homs à l’aide d’un drone. Une vidéo sidérante mettant en scène une ville qui abritait jusqu’à un million d’habitants avant le conflit et qui n’est désormais plus qu’un tas de ruines en proie à la désolation. Et qui témoigne surtout de l’enfer qu’ont dû vivre ses habitants au cours des dernières années.

Réagissez à l'actu people