Politique

Stupéfiant : Herbert Léonard célèbre la fête du cochon avec le Front National (vidéo)

Stupéfiant : Herbert Léonard célèbre la fête du cochon avec le Front National (vidéo)

Le magazine Stupéfiant, présenté par Léa Salamé, s’est penché mercredi soir sur la nouvelle stratégie du Front National vis-à-vis de la culture. Conscients d’être en retard dans ce domaine, les dirigeants du parti tentent désormais d’attirer des personnalités. L’une d’entre elles, Herbert Léonard, a ainsi accepté de participer à une fête du cochon dans une ville dirigée par l’extrême droite. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

L’un des domaines dans lequel le Front National était le plus en retard par rapport aux grands partis ces dernières années, c’est la culture. Du coup, en juin 2015, le parti de Marine Le Pen a créé le CLIC, Collectif Liberté et Création, le point de départ d’une nouvelle conquête de la culture. L’idée ? Se faire accepter par toutes les couches de la population, même celles qui repoussent généralement le FN comme le milieu culturel, et trouver des relais dans un monde artistique et intellectuel où ils se sont toujours faits rares. Mercredi soir, le magazine Stupéfiant, présenté par Léa Salamé, a enquêté sur ce que donnait cette nouvelle stratégie dans les faits. Et c’est parfois… stupéfiant !

"Depuis que le père est parti, les choses ont changé"

Les téléspectateurs ont ainsi pu constater que la nouvelle stratégie du FN s’applique également au niveau local et que certaines mairies FN ont développé leur politique culturelle. C’est le cas de la mairie d’Hayange et de son maire, Fabien Engelmann, qui a lancé la fête du cochon il y a trois ans. Et cette année, il a réussi un gros coup en réussissant à faire venir une star des années 80 en la personne d’Herbert Léonard. Se décrivant comme non-engagé politiquement, le chanteur a toutefois glissé que depuis l’éviction de Jean-Marie Le Pen du parti, il s’imaginait mieux voter FN : "Il y a 30 ans, je n’aurais pas voté pour le Front National. Mais depuis que le père est parti, je pense que les choses ont changé".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people