Politique

Stéphane Le Foll : En colère, ces éleveurs ont décidé de débarquer au domicile du ministre de l'Agriculture ! (Vidéo)

Stéphane Le Foll : En colère, ces éleveurs ont décidé de débarquer au domicile du ministre de l'Agriculture ! (Vidéo)

Décidément la vie des Ministres est bien loin d'être simple ces derniers temps. Alors que les agriculteurs sont en colère vis-à-vis de leur profession qui est actuellement victime des marges des grandes enseignes, un groupe d'éleveurs plutôt remonté a décidé de faire une visite surprise à Stéphane Le Foll, le Ministre de l'Agriculture. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Cela va faire plusieurs mois maintenant, que les acteurs du secteur de l'agriculture sont en colère. En effet, ces derniers crient au scandale face aux grandes enseignes qui se permettent de prendre des marges importantes, alors que le cours du lait ou du porc par exemple, ne cesse de baisser chaque jour. Alors que de nombreux agriculteurs sont malheureusement obligés de mettre la clé sous la porte, d'autres ne comptent pas se laisser abattre et continuent à mener leur combat afin de faire entendre leurs voix.

"Qui c'est qu'on fait payer ? "

Et de la voix ils en ont donné ce dimanche 21 février, et ce devant le domicile du Ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll ! En effet, aux alentours de 20 heures, un groupe de plus d'une trentaines de personnes ont débarqué devant la maison du Ministre, en périphérie du Mans.

Stéphane Le Foll surpris, est sorti dans son jardin et s'est longuement entretenu avec ces éleveurs en colère. « J'essaie de leur expliquer. Personne n'a écouté bien sûr. Comment je vais faire, qui je pénalise sur les dépassements ? C'est ça la question qui est posée. Jusque ici les dépassements de quotas c'était les agriculteurs qui les payaient, les autrichiens, tout ça. Tous ceux qui ont bénéficié de l'augmentation de la production et qui ont vendu. Moi je ne souhaite pas que ce soit encore les agriculteurs qui payent en plus les déplacements. Alors qui c'est qu'on fait payer ? C'est bien le sujet ça ! »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people