Politique

Stéphane Guillon qualifie Jean-Luc Mélenchon de "monstre" (vidéo)

Stéphane Guillon qualifie Jean-Luc Mélenchon de "monstre" (vidéo)

Stéphane Guillon était l'invité d'Audrey Crespo-Mara sur LCI le lundi 1er mai. Alors qu'il devait réagir sur l'actualité politique, l'humoriste en a profité pour tacler avec virulence l'ancien candidat à l'élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Stéphane Guillon n'a jamais sa langue dans sa poche. Invité sur LCI le lundi 1er mai, la journaliste Audrey Crespo-Mara l'a interrogé sur l'actualité politique de la semaine. Et très rapidement, il n'a pas perdu de temps pour tacler Jean-Luc Mélenchon. "Il est extrêmement cultivé, il est aimable, il fait le spectacle, et à la moindre contrariété, il se transforme en monstre, ce n'est pas la première fois, il est très mauvais joueur. Ce n'est pas la première fois qu'il perd une élection et qu'il devient ce personnage." Le candidat de la France Insoumise s'est, en effet, placé à la quatrième place avec près de 19 % des voix, derrière François Fillon, Marine Le Pen et Emmanuel Macron

Jean-Luc Mélenchon n'est pas seulement un "mauvais joueur"

Stéphane Guillon a décidé de multiplier les tacles envers Jean-Luc Mélenchon sur LCI le lundi 1er mai. "il a été invité partout, dans toutes les émissions de variétés, on l'a trouvé très sympathique, il faisait rire le public." Il a aussi tenté de rappeler le passé de l'ancien candidat : "il ne faut pas oublier que Jean-Luc Mélenchon quand le parlement européen, Guillermo Farinas, opposant cubain, qui a été tabassé par la police cubaine, qui a fait des grèves de la faim. Quand le parlement européen a remis le prix Sakharov à Guillermo Farinas, il s'est levé et a quitté l'hémicycle. C'est aussi ça Jean-Luc Mélenchon. Ce n'est pas juste un bateleur sympathique qui pose dans Gala et qui mange du quinoa. Ca, c'est pour le côté Bruce Banner, mais derrière il y a Hulk. Je trouve ça très grave de ce qu'il a fait, de ne pas prendre ses responsabilités". Le geste de Jean-Luc Mélenchon avait choqué certains politiciens. José Bové avait qualifié son geste de "stupide".

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people