Politique

Sophia Aram : Voilée, elle se moque de la Légion d'Honneur du prince saoudien (Vidéo)

Sophia Aram : Voilée, elle se moque de la Légion d'Honneur du prince saoudien (Vidéo)

Ce vendredi 4 mars, François Hollande a remis, et ce en toute discrétion, la Légion d'Honneur à Mohammed ben Nayef, le prince héritier d'Arabie Saoudite. Et si cette distinction a fait un énorme tollé, ce lundi 7 mars c'est Sophia Aram qui en a remis une couche sur les ondes de France Inter. C'est donc avec un voile sur le visage, que la journaliste a fait sa chronique, sous les yeux du Ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C'est le 19 mai 1802 que la Légion d'Honneur est instaurée en France, par Napoléon Bonaparte. Et si cette distinction récompense les mérites d'une personne, cette dernière est depuis, un peu donnée à n'importe qui. En effet, vendredi 4 mars dernier, le président de la République François Hollande, a remis la Légion d'Honneur à Mohammed ben Nayef, le prince hériter d'Arabie Saoudite.

Et si habituellement tout le monde est au courant de cette décoration, cette dernière a cependant été faite dans le plus grand secret. Il faut dire que bien qu'il ait reçu la Légion d'Honneur Mohammed ben Nayef est bien loin d'être un saint. En effet, depuis le début de l'année 2016, le prince hériter d'Arabie Saoudite a exécuté pas moins de 70 personnes.

"Sans darbouka ni trompettes"

Alors que cette histoire de Légion d'Honneur a fait couler énormément d’encre tout au long du week-end, ce lundi 7 mars c'est Sophia Aram qui a décidé d'en remettre une couche. Pour l'occasion, la journaliste a présenté sa chronique sur les ondes de France Inter avec un voile sur le visage. Fidèle à ses habitudes, Sophia Aram n'a pas mâché ses mots et s'est clairement moquée de cette distinction improbable. « C'est dommage quand même d'avoir fait ça en catimini, sans darbouka ni trompettes, parce que si vous m'aviez prévenue, j'aurais pu demander à ma bonne philippine de faire péter le Champomy, je serais pas venue avec mes mains de tentatrice vides. »

Face au Ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, Sophia Aram a poursuivi son piquant billet. « Plutôt que de donner la Légion d'honneur à n'importe qui, si vous alliez l'accrocher sur la poitrine de Raïf Badawi ou sur celle d'Ali al-Nimr, je sais pas si ça aiderait à vendre des Rafale, mais c'est toujours mieux de vendre rien du tout, que de vendre son honneur. »

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people