Politique

Sept à Huit : Nicolas Sarkozy dézingue François Hollande, "il est mal élevé !" (Vidéo)

Sept à Huit : Nicolas Sarkozy dézingue François Hollande, "il est mal élevé !" (Vidéo)

Alors que ce lundi sort dans les kiosques le livre de Nicolas Sarkozy, "La France pour la vie", ce dernier a accordé une interview exceptionnelle dimanche à Thierry Demaizière pour le "Portrait de la semaine" de l'émission "Sept à Huit". Et dans cet entretien, l’ancien président de la République a livré son sentiment sur François Hollande et n’a pas hésité à critiquer sa façon d’être. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

C’est un livre qui va beaucoup faire parler dans les jours à venir. En effet, ce lundi sort dans les kiosques l’ouvrage de Nicolas Sarkozy, "La France pour la vie", dans lequel il revient sur ses cinq années passées à la tête de l’Etat. Et à l’occasion de cette sortie, "TF1" diffusait dimanche dans  le "Portrait de la semaine" de l'émission "Sept à Huit", un entretien exclusif avec l’ancien président. Et un peu à la surprise générale, il a ouvert la voie à  un possible renoncement pour les présidentielles de 2017. "La question de ma candidature ou de ma non-candidature, ce n'est pas une question automatique. Les semaines et les mois qui viennent vous donneront la réponse, bien sûr (...) Je n'irai que si c'est utile, bien sûr. Et puis, encore une fois, l'accueil sur ce livre, l'intérêt apparemment que vous manifestez pour ce qu'il y a dedans, montre quoi ? Qu'il y a encore de l'eau qui sort de la source".

"Chaleureux en privé, et tout à coup glacé en public"

Nicolas Sarkozy est également revenu sur sa défaite en 2012 face à François Hollande. "Vous savez, ça fait bien longtemps que l'échec, qui est toujours une souffrance, est fondateur. J'ai vu que l'on n'apprenait rien de ses succès. Le succès, c'est chaud, c'est bon, mais c'est tellement fugace. L'échec, ça prend plus de temps, ça peut faire mal, mais on apprend. Et c'est chaque échec surmonté qui peut donner du bonheur". Justement, concernant l’actuel chef de l’Etat, le président du parti "Les Républicains" n’a pas hésité à le tacler. "Lors de la passation de pouvoirs, j'ai trouvé Hollande mal élevé avec Carla (Carla Bruni, sa femme, NDRL) (…) J'ai vu à quel point on était différent avec lui. J'ai été surpris par sa capacité double : chaleureux en privé, et tout à coup glacé en public. Comme s'il avait un rôle à jouer. (...) Je l'ai trouvé un peu mal élevé à l'égard de Carla. Car avec Jacques Chirac, je savais que c'était un moment difficile pour lui (...) Donc j'ai voulu le raccompagner à sa voiture C'est important de donner un peu d'humanité. Et c'est la fameuse scène où François Hollande tourne les talons et n'attend même pas qu'on s'en aille (...) Carla ne méritait pas ça".

 

Réagissez à l'actu people