Politique

Salon de l'Agriculture : Echange tendu entre Manuel Valls et un agriculteur (vidéo)

Salon de l'Agriculture : Echange tendu entre Manuel Valls et un agriculteur (vidéo)

Deux jours après François Hollande, c'était au tour de Manuel Valls de se rendre ce lundi matin au Salon de l'Agriculture. Comme le président de la République, le Premier ministre a été pris à partie par certains agriculteurs. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Quelques jours après la visite surprise de certains agriculteurs à Stéphane Le Foll, le ministre de l'Agriculture, François Hollande s'est rendu samedi au Salon de l'Agriculture pour assurer les agriculteurs de son soutien : "On va tout faire pour aider l'agriculture, car en défendant l'agriculture je défends toute la nation". Mais ces propos n'ont pas suffi à apaiser les tensions. Quelques minutes plus tard, le président de la République était insulté par plusieurs éleveurs : "Hollande démission", "C’est l’état d’urgence pour l’élevage", "Bon à rien", "On n’est pas des migrants", "connard", "fumier" et autres quolibets volaient dans les travées du Salon de l'Agriculture avant que le stand du Ministère ne soit saccagé.

"Vous êtes les pantins de l'Europe !"

Ce lundi, c'était au tour de Manuel Valls de venir se frotter à la colère des agriculteurs. Et le Premier ministre n'a pas franchement reçu un accueil plus chaleureux. Dès son arrivée il a été pris à partie par François, éleveur dans l'Eure : "Vous êtes les pantins de l'Europe" a-t-il lancé au chef du gouvernement. Mais si François Hollande avait, lui, choisi d'éviter l'affrontement, Manuel Valls ne s'est pas laissé faire : "On vient tous les ans. C'est toujours la même chose. Si on ne vient pas, on est des trouillards, si on vient, on vient se pavaner. Vous nous enfermez là-dedans... Ca fait avancer le shmilblick ? Non". Pas de quoi démonter son interlocuteur : "On juge sur les résultats et il n'y a pas de résultats !" rétorque-t-il. Après ce premier échange tendu, Manuel Valls a été hué par de nombreux agriculteurs dans les travées du Salon et a, à l'image de François Hollande, reçu quelques noms d'oiseaux : "Vas te cacher. T'as rien compris petit zizi, tu vas pas changer l'Europe" a notamment lancé un éleveur. Décidément, sale temps pour fréquenter le Salon de l'Agriculture pour les responsables politiques.

Réagissez à l'actu people