Politique

Salah Abdeslam arrêté à Molenbeek : François Hollande attend son extradition rapide vers la France (vidéo)

Salah Abdeslam arrêté à Molenbeek : François Hollande attend son extradition rapide vers la France (vidéo)

Quelques heures après l’interpellation de Salah Abdeslam à Molenbeek, en Belgique, François Hollande s’est exprimé pour la première fois. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Plus de quatre mois après les attentats du 13 novembre à Paris et Saint-Denis, l’un des membres présumé du commando, Salah Abdeslam, a été interpellé ce vendredi 18 mars à Molenbeek en Belgique. Il était en fuite depuis la nuit du drame et se serait donc caché depuis tout ce temps dans cette commune proche de Bruxelles que les forces de l’ordre ont investi à plusieurs reprises ces dernières semaines pour mener des perquisitions.

"J’ai une pensée pour les victimes"

Rapidement, les conditions de l’arrestation de Salah Abdeslam, blessé au genou au cours de l’assaut de la police, ont été dévoilées. Après plusieurs sommations des forces de l’ordre, il serait sorti et aurait décliné son identité immédiatement avant d’être maîtrisé et plaqué au sol par des hommes lourdement armés. "Trois suspects ont été arrêtés, dont Salah Abdeslam, a détaillé le premier Ministre belge Charles Michel peu après 20h30 lors d’une conférence de presse conjointe avec François Hollande. Il y a eu une résistance armée à laquelle nos hommes ont dû se confronter. Deux personnes ont été blessées, mais la troisième pas à ma connaissance."

François Hollande a démarré son discours en pensant aux victimes et aux proches, avant d’indiquer qu’il attendait de la Belgique l’extradition prochaine de Salah Abdeslam : "J’ai une pensée pour les victimes des attentats du 13 novembre, parce que Salah Abdeslam est directement lié à la préparation, l’organisation et hélas, la perpétration de ces attentats. Je pense aussi aux familles qui attendaient cette arrestation (…) La coopération entre la France et la Belgique est également judiciaire, il était sous le coup d’un mandat d’arrêt européen et je ne doute pas que les autorités judiciaires vont adresser très vite une demande d’extradition et je sais que les autorités belges y répondront le plus favorablement possible et le plus rapidement possible (…) Le procureur de Paris demandera l’extradition. (…) J’ai toute confiance dans la réalisation de cette procédure d’extradition pour que Salah Abdeslam soit interrogé et jugé en France."

Réagissez à l'actu people