Politique

Renoncement de François Hollande : Stéphane Le Foll, ému, parle d’une ‘’blessure’’ (Vidéo)

Renoncement de François Hollande : Stéphane Le Foll, ému, parle d’une ‘’blessure’’ (Vidéo)

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement mais aussi ami et soutien fidèle de François Hollande était l’invité du 20H de France 2 vendredi soir. Après la décision du chef de l’État de ne pas se représenter, il évoque une ‘’blessure’’ et n’oublie pas de saluer sa dignité. Non Stop Zapping vous fait découvrir cette séquence.

L’instant est lourd pour Stéphane Le Foll. Le ministre de l’Agriculture était l’un des derniers ‘’hollandais’’ et un soutien indéfectible de François Hollande. Depuis plusieurs mois, de plateaux télé en studio de radio, il vante les mérites du bilan socialiste en martelant les réussites du quinquennat. Lorsque le chef de l’État est attaqué, parfois même dans son propre camp, il est aussi celui qui prend sa défense et rappelle tout le monde à l’ordre, même lorsqu’il s’agit du Premier ministre Manuel Valls. Moins de 24h après l’annonce du retrait de François Hollande, Stéphane Le Foll semble encore choqué et abattu par la décision du chef de l’État de ne pas briguer un second mandat.

Averti par François Hollande vers 18h30, soit deux heures avant son allocution, il est parmi les premiers à avoir appris qu’il ne se représenterait pas. Il est également parmi les premiers à l’avoir compris, bien avant le 1er décembre. ‘’J’avais pressenti cela dès Marrakech (visite officielle pour la COP22, ndlr). Connaissant bien François Hollande, j’avais senti qu’il y avait quelque chose qui était installée, une cassure, une blessure aussi, quelque chose qui éteint une flamme que je connaissais’’, rapporte-t-il.

‘’Je suis fier de ce qu’il a fait et de ce que nous avons fait’’

S’il est visiblement déçu et touché par le retrait de François Hollande, hors de question pour Stéphane Le Foll de laisser libre cours aux critiques qui fusent de toute part depuis l’annonce de son renoncement. En ami, et en collaborateur depuis plus de 20 ans, il salue l’action du chef de l’État et loue son honnêteté. ‘’J’ai essayé de faire en sorte d’être comme je l’ai été depuis 26 ans, à ses côtés. De respecter ce qu’il est. De considérer que ce qu’il a dit hier soir c’était des mots et une manière de le dire d’un homme honnête. Quand j’ai entendu des dizaines de commentaires, l’honnêteté de François Hollande c’est d’avoir dit ce qu’il a fait, ce qu’il a fait de bien. L’honnêteté de François Hollande c’est d’avoir dit qu’il avait des regrets, en particulier sur la déchéance de nationalité, l’honnêteté de François Hollande c’est de dire que dans ces conditions, il ne pouvait pas être candidat’’, explique-t-il. ‘’Donc moi, 26 ans à ses côtés, je suis fier de ce qu’il a fait et de ce que nous avons fait’’, conclut-il. 

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people