Politique

Régionales 2015 : Nicolas Sarkozy refuse un accord avec les socialistes et provoque l'hilarité des internautes

Régionales 2015 : Nicolas Sarkozy refuse un accord avec les socialistes et provoque l'hilarité des internautes

Invité du journal télévisé de David Pujadas ce lundi 7 décembre, Nicolas Sarkozy s'est fait remarquer en employant une expression qui n'existe pas et qui a beaucoup amusé les internautes : "Passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe" a ainsi déclaré l'ancien président de la République comme vous pouvez le voir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce lundi 7 décembre, Nicolas Sarkozy était l'invité du JT de 20 Heures présenté par David Pujadas sur France 2. Le président du parti Les Républicains  s'est exprimé sur les élections régionales dont le premier tour avait lieu la veille.  Alors que sa ligne est critiquée jusqu'au sein de son propre parti, l'ancien président de la République a déclaré : "D'abord c'est toujours utile de faire un débat. Ce matin, nous avons réuni notre instance dirigeante, nous étions 67. Sur la stratégie que j'ai proposé, qui consiste à dire qu'il n'y aura pas de fusion avec les socialistes et pas de retrait parce que je ne veux pas de conbinazione. Je ne veux pas d'arrangement dans les dos des électeurs. L'une des réponses, c'est le courage de la transparence sur nos idées. Je ne vais pas faire campagne aux côtés de personnes que j'ai critiqué au premier tour, ça n'aurait aucun sens. [...] La question n'est pas un problème de ligne, c'est que nous arrivions tous ensemble - parce qu'on a besoin de tout le monde, c'est assez complexe comme cela - à convaincre les Français qu'on peut sortir la France de la situation dans laquelle elle se trouve. [...] Je suis revenu depuis un an, on travaille sur des projets d'alternance, c'est un immense paquebot la France ça ne se fait pas comme ça !"

"Passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe"

En abordant cette question de l'absence d'accord avec les socialistes pour faire barrage au Front National, David Pujadas demande à Nicolas Sarkozy s'il adresse ses remerciements à la gauche qui a décidé le retrait de ses candidats dans certaines régions, ce dernier a alors inventé une expression pour le moins surprenante : "Non, ce n'est pas comme ça que ça se passe. Ce n'est pas 'passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe'" a-t-il ainsi déclaré avant d'ajouter "Le parti socialiste a pris sa décision librement et démocratiquement, je la respecte. Nous avons pris notre décision. Mais qu'est-ce que vous voulez que je dise ? Vous voulez que je laisse à penser à ceux qui nous font confiance et qui sont exaspérés par la politique socialiste qu'il y a un accord entre nous ? Il n'y a pas d'accord entre nous !"

Cette expression - "passe-moi la salade, je t'envoie la rhubarbe" - n'existe pas. Nicolas Sarkozy aurait en fait dû dire "passe-moi la rhubarbe je te passerai le séné". Le séné est "une plante qui comme la rhubarbe était utilisée au XVIIIème pour lutter contre la constipation" expliquent nos confrères de RTL. Quoi qu'il en soit, cette expression très revisitée par Nicolas Sarkozy a beaucoup fait rire les internautes. Un hashtag spécial a même été lancé sur Twitter : #PlaceRhubarbeDansUnFilm. Un jeu qui consiste à remplacer un mot dans un titre de film par un terme original, ici le mot rhubarbe donc.

Réagissez à l'actu people