Politique

Régionales 2015 : Gilbert Collard "insolent" et en colère en direct

Régionales 2015 : Gilbert Collard "insolent" et en colère en direct

Ce dimanche 6 décembre avait lieu le premier tour des élections régionales. Les premières estimations puis les résultats ont été commentés sur les plateaux de télévision, notamment par Gilbert Collard. Ravi des résultats du Front National, le député RBM était particulièrement en forme. Comme à son habitude, il s'est livré à plusieurs clashs et autres coups de gueule comme vous pouvez le (re)découvrir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors qu'il se faisait remarquer il y a quelques jours en comparant sur Twitter Manuel Valls et le controversé imam de Brest ("Valls  prêchera un jour : 'si vous votez FN vous serez engloutis, transformés en singes ou en cochons...'"), Gilbert Collard était présent ce dimanche 6 décembre sur TF1 puis sur France 3 pour commenter les résultats du premier tour des élections régionales très favorables au Front National.

"Nous n'avons pas d'alliés, mais nous avons des électeurs. Du reste je veux au passage les remercier et leur dire tout le respect que j'ai pour eux, puisque souvent hélas, ils manquent du respect que les autres doivent leur témoigner. Honnêtement, je pense que les événements dramatiques qui nous ont ensanglantés, ont eu un impact pour une raison de bon sens. C'est que les mesures que le président de la République a annoncé à minima hélas lors du congrès, elles correspondent exactement à tous ceux que nous avions proposé, qui nous valait à l'époque de nous faire insulter" a notamment déclaré le député RBM.

Gilbert Collard enchaîne les tacles et les coups de gueule

Mais, ce grand habitué des plateaux de télévision a surtout pu ce dimanche soir se livrer à ce qu'il semble adorer : les tacles et autres sorties médiatiques bien senties envers ses adversaires. Ainsi, alors qu'il avait la parole sur le plateau de l'émission spéciale de TF1, Gilbert Collard a été interrompu par les discours retransmis en direct de Nicolas Sarkozy et de Marine Le Pen. Des discours qui ont ensuite été commentés par les différents intervenants en plateau. Mécontent de ne pas avoir la parole, le député a menacé de s'en aller. "Monsieur Collard, restez un instant. Je vous donne la parole dans un très court instant mais Monsieur Le Foll va nous quitter dans quelques secondes" lance alors Gilles Bouleau. Mais, Gilbert Collard s'est déjà fait remarquer.

Quelques minutes plus tard, il s'en prend à Stéphane Le Foll. Alors que le porte-parole du gouvernement se dit "inquiet" de la montée du Front National, Gilbert Collard lui lance "écoutez il y a de très bons médicaments". Puis, lorsque c'est à son tour de quitter le plateau de TF1 pour se rendre sur France 3, le député RBM n'entend pas partir sans se faire remarquer une dernière fois. Alors que Jean-Marie Le Guen se décrivait comme un "vrai républicain", Gilbert Collard déclare : "Je vous prie de m'excuser mais je dois partir comme le font les autres. Vous savez que je suis heureux d'avoir rencontré un vrai républicain. Vous êtes un spécimen qu'on devrait mettre au zoo parce qu'il n'y en a plus beaucoup." Des propos qui ont profondément choqué et énervé l'intéressé qui s'est empressé de répondre : "C'est assez proche de l'idéologie dont vous êtes relativement porteur Monsieur Collard. Voilà ce que c'est que l'extrême droite si vous voulez, c'est la considération pour des gens qui n'ont pas les mêmes idées qu'eux qu'ils ne sont pas fondamentalement des êtres humains comme les autres ! Voilà ce que fait l'extrême droite !" Enfin, arrivé sur France 3, Gilbert Collard était toujours en forme. Alors que quelqu'un lui fait remarquer son insolence, il répond "ah oui mais tout le monde ne peut pas être terne..."

Réagissez à l'actu people